Dans l'actualité récente

Premier league : Manchester flanche, Liverpool coule

Voir le site Téléfoot

Téléfoot - La Bataille d’Angleterre : Ibrahimovic en panne
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-12-04T20:21:52.625Z, mis à jour 2016-12-04T20:21:58.858Z

Sale dimanche pour Manchester United et Liverpool. Le premier s'est fait rejoindre sur le fil par Everton (1-1), le second s'est fait renversé par Bournemouth (4-3).

Après Manchester City hier, Liverpool a lui-aussi laissé filer des points dans la course au titre que mène toujours Chelsea au soir de cet 14e journée.

Téléfoot, l’After - Le Buzz : Théo Walcott recordman du monde


Liverpool s'est vu trop beau

« C’est une victoire méritée pour Bournemouth. Un grand combat de leur part. Nous avons laissé la porte entrouverte et ils en ont profité pour marquer des buts magnifiques. À 2-0 ou à 3-1 le match n’est pas terminé. Nous étions trop statiques et nous avons laissé jouer Bournemouth. Nous devons accepter cette défaite et faire mieux la prochaine fois. » Jurgen Klopp la jouait classe après la déroute de son équipe sur la pelouse de Bournemouth au micro du diffuseur anglais. Nul doute que le ton fut tout autre dans le vestiaire des Reds au coup de sifflet final. A moins que l'entraîneur allemand prenne le temps de digérer les trois buts encaissés dans le dernier quart d'heure et ne fasse redescendre sa colère intérieure. Car pour lui, comme pour ses joueurs le coup fut rude après avoir si longtemps donné l'impression de maîtriser leur sujet (3-1 à la 64e avec des buts de Mané, Origi et Emre Can). Un final à la sauce Premier league a eu raison de toute logique. Après l'entrant Fraser et Cooke en deux minutes (76e et 78e), c'est Aké dans le temps additionnel (90e+3) qui mettait fin à la série d'invincibilité de Liverpool (15 matches). Pour ce dernier, les trois points de perdu dans la course au titre pèsent encore plus lourd (30 points à 4 longueurs du leader Chelsea).

Manchester encore trop court

Pour Manchester United, les deux points abandonnés à Godisson Park risquent de coûter cher aussi dans l'optique de l'Europe. Alors qu'ils se dirigeaient vers une victoire précieuse sur la pelouse d’Everton, les hommes de Mourinho ont été une nouvelle fois accrochés (1-1). Les Reds Devils n’ont remporté qu’un seul de leurs huit derniers matches en Premier League. S’ils ne perdent plus, les Mancuniens restent sur trois nuls consécutifs. Insuffisant pour ambitionner jouer les premiers rôles. Dans une première période, marquée par un rythme élevé et de nombreuses fautes, il a suffi d'une petite ouverture à Ibrahimovic pour conclure d'un lob astucieux. Un but qui confirme son retour en forme avec ce sixième but lors de ses cinq derniers matches. Mais l'efficacité et surtout les occasions ont manqué aux Mancuniens pour se mettre à l'abri d'une formation longtemps inoffensive. Dix minutes plus enlevés en fin de match suffiront à révéler la fébrilité de MU (but de Baines sur pénalty après une faute de Fellaini tout juste entré en jeu, 89e)

Les résultats de la 14e journée

Samedi 

Manchester City - Chelsea : 3-1

Tottenham - Swansea : 5-0

Stoke City - Burnley : 2-0

Crystal Palace - Southampton : 3-0

Sunderland - Leicester : 2-1

West Bromwich - Watford : 3-1

West Ham - Arsenal : 1-5

Dimanche

Bournemouth - Liverpool : 4-3

Everton - Manchester United : 1-1

Lundi

Middlesbrough - Hull City