Dans l'actualité récente

Premier League : Liverpool chanceux, MU rechute

Voir le site Téléfoot

RTS9JAG
Par François Touminet|Ecrit pour TF1|2016-03-06T18:59:34.692Z, mis à jour 2016-03-06T19:02:52.431Z

Un but sur le fil de Benteke offre un succès précieux à Liverpool (1-2) à Crystal Palace qui revient à trois longueurs de Manchester United, battu à West Bromwich Albion (1-0). MU reste toujours aussi mal placé dans la course à la C1 (6e à 3 points de City 4e).

A 10 contre 11, les Reds de Liverpool font un joli coup à Crystal Palace (1-2). A 10 contre 11, les Red Devils de Manchester sombrent à West Bromwich (1-0).

Benteke sans trembler

Pour la manière, il faudra repasser. Mais l'essentiel est ailleurs pour les Reds toujours à la recherche d'une série positive en championnat. Longtemps ballotté, Liverpool a attendu d'être à dix et l'expulsion de Milner (62e) pour renverser la vapeur (Firmino à la 72e, 1-1), après l'ouverture des Londoniens en début de seconde période (Lendley à la 49e), et s'imposer dans la confusion sur un penalty très généreux dans les arrêts de jeu (Benteke à la 90e+6, 1-2). Avec 44 points, les Reds sont septièmes mais c'est surtout la première fois depuis un an qu'il parviennent à enchaîner trois victoires de rang.

Klopp : "Désolé pour Palace"

Fortement contestée par les locaux, Jurgen Klopp soutenait la décision de l'arbitre d'accorder un penalty à sa formation. Et peu importe que l'on jouait alors la 90e+6 ! :"Parfois il faut un peu de chance. Je suis désolé pour Palace mais je viens de revoir l'action et pour moi, c'est un penalty évident que Benteke a frappé calmement ensuite. Le football, c'est beaucoup de choses à la fois mais parfois c'est la passion qui l'emporte. J'ai vu aujourd'hui que mes joueurs défendaient bien. Ca se passe bien en ce moment. Il faut récupérer maintenant et être prêt contre Manchester United (jeudi 10 mars en Ligue Europa)."

Mata plombe MU

Manchester, justement souffle avec une incroyable régularité le chaud et le froid cette saison. Ce dimanche, c'est l'expulsion de Mata dès la 26e minute de jeu (2 cartons jaunes) qui a eu raison de ses bonnes intentions initiales.  Une inconstance qu'il paye aujourd'hui au classement avec une 6e place synonyme de non-qualification pour la scène européenne la saison prochaine (à 2 points de West Ham, 5e). Pour la Ligue des champions, c'est son voisin City qui reste dans le viseur avec trois longueurs à combler. Avec neuf journées à disputer, et des prétendants à la C1 (Arsenal, Tottenham, Manchester City) eux-aussi en manque de régularité, le coup reste largement jouable.


Les Tweets de la semaine avec notamment Louis van Gaal :