Premier League : Arsenal battu à Stoke

Voir le site Téléfoot

error
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2014-03-01T17:10:00.000Z, mis à jour 2014-03-01T17:17:57.000Z

A l'occasion de la 28e journée du championnat d'Angleterre, Arsenal s'est incliné 1-0 sur la pelouse de Stoke City. Une mauvaise opération pour les Gunners qui pointent désormais à quatre points de Chelsea.

Décidemment, il ne fait pas bon être un membre du Big Four lorsqu'on se déplace à Stoke. Après Chelsea (3-2) et Manchester United (2-1), c'est Arsenal qui est tombé au Britannia Stadium (1-0). Seul Manchester City y a glané un point (0-0).


Première période : Arsenal brouillon et dominé

Pour aborder ce déplacement à Stoke, Arsène Wenger avait choisi d'aligner Olivier Giroud en pointe devant le trio Cazorla-Rosicky-Podolski. Absent à Sunderland après son match raté contre le Bayern, Mesut Özil a débuté la rencontre sur le banc de touche.


Lors de cette première période, Arsenal s'est montré brouillon, multipliant les petites fautes. Même s'ils étaient prévenus, les Gunners ont été dominés physiquement par Stoke. Comme d'habitude, les joueurs de Stoke ont joué dur, souvent à la limite de la régularité. Mais c'est cet engagement qui a permis aux Potters de se procurer les (rares) meilleures occasions : frappe non cadrée de Crouch à la demi-heure de jeu puis une grosse frappe de Whelan qui faisait briller Szczesny (41e). Cela eu le mérite de réveiller Arsenal puisque dans la minute qui suivait, Cazorla se retrouvait en bonne position à l'entrée de la surface. Mais sa frappe était captée sans grande difficulté par Begovic, le portier de Stoke.


Deuxième période : Stoke enfonce Arsenal
En deuxième période, Arsenal se montrait toujours pataud. L'entrée de Mesut Özil, peu après l'heure de jeu, ne changeait rien à l'affaire. Pis, à un quart d'heure de la fin, Arsenal concédait un penalty à la suite d'une main, visiblement involontaire, de Laurent Koscielny. Jonathan Walters transformait le penalty pour donner l'avantage aux Potters.


Arsène Wenger tentait alors le tout pour le tout en faisant entrer Oxlade-Chamberlain et Sanogo. L'ancien auxerrois se procurait même une énorme occasion dans les arrêts de jeu : seul dans la surface, sa frappe s'envolait dans les nuages. Arsenal venait de laisser passer sa dernière chance...


Arsenal distancé par Chelsea
Avec cette défaite à Stoke City, Arsenal fait la mauvaise opération du jour. Car dans le même temps, Chelsea s'est imposé sur le terrain de Fulham (3-1). Les Gunners possèdent désormais quatre points de retard sur les Blues. La deuxième place d'Arsenal est même menacée puisque Manchester City, qui pointe à deux points d'Arsenal compte deux matches de moins !


Prochain match pour les Gunners : Everton la semaine prochaine en Cup. En manque de trophée depuis 2005, les hommes de Wenger n'auront pas le droit à l'erreur.