Dans l'actualité récente

Premier League : pour Arsenal, l’histoire se répète depuis cinq saisons

Voir le site Téléfoot

Arsène Wenger - Arsenal
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-03-04T17:28:30.512Z, mis à jour 2017-03-04T17:28:45.110Z

Si on regarde les cinq dernières saisons d'Arsenal, c'est toujours la même chose : des hauts et des bas qui installent les Gunners dans le Big Four mais n'offrent pas de titre.

Les saisons d’Arsenal se suivent et se ressemblent. Sous la coupe d’Arsène Wenger, les Gunners mélangent les moments d’espoir avec les mauvaises passes. Cela suffit à obtenir une qualification pour la Ligue des Champions et s’installer durablement dans le Big Four de la Premier League. Mais ce ne sera jamais assez pour remporter des titres, soit ce que veulent les supporters.

Un démarrage toujours poussif

Depuis cinq saisons, Arsenal a bien du mal à démarrer et on se souvient encore de la défaite face à Liverpool à l’Emirate Stadium en ouverture de l’exercice actuel. Mais si les Gunners ont du mal en août, ils réussissent généralement mieux en septembre et en octobre. En 2013/2014 et cette année, ils affichaient même une moyenne de 2,7 points par match. Un vrai rythme de champion. Mais ce regain de forme, qui place les Londoniens dans la peau des candidats au titre, est toujours freiné en novembre. Sauf en 2013/2014, quand Arsenal a enregistré trois victoires pour une seule défaite.

Le problème des blessures

Treize blessures en 2012/2013, sept en 2013/2014, dix-neuf en 2014/2015, quatorze en 2015/2016 et six en 2016/2017 : Arsenal rencontre des problèmes physiques en octobre et en novembre, peut-être la conséquence d’une préparation estivale ratée doublée d’un souci que le staff a du mal à résoudre au vu de la récurrence. Mais les Londoniens parviennent à se remettre de cette crise des blessures à la faveur d'un mois de décembre qui les replacent dans la course. Exceptés en 2013/2014 et cette saison, Arsenal a toujours gagné plus de 2,2 points par match à cette période de l’année.

Pas de quart de finale de Ligue des Champions

Arsenal bute sur les huitièmes de finale de Ligue des Champions. Il a tour à tour été éliminé par le Bayern Munich (2012/2013, 2013/2014), Monaco (2014/2015) et le FC Barcelone (2015/2016). Sauf miracle au retour, les Gunners vont encore être sortis par les Bavarois dans les jours à venir. Malgré la compétition en moins, ils n’arrivent pas à concentrer leurs efforts en championnat et perdent leur espoir de titre au printemps. Ils finissent par mettre un gros coup d’accélérateur dans la dernière ligne droite pour se hisser dans le top 4 et se qualifier pour la Ligue des Champions. C’est la même histoire depuis cinq saisons et cela ne peut plus être un hasard.