Premier League : Arsenal leader provisoire, la menace Tottenham

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-12-28T20:01:28.927Z, mis à jour 2015-12-29T11:28:32.442Z

Les clubs de Londres se sont illustrés à l’occasion de la 19ème journée. Arsenal a pris la tête de la Premier League avant Leicester-Manchester City tandis que Tottenham s’est placé sur le podium. Les Spurs, aussi, attendent le choc.

Après avoir manqué l’occasion de prendre la tête du classement durant le Boxing Day, Arsenal ne sait pas fait prier pour s’en emparer provisoirement dans la foulée. Tottenham, autre club londonien, a signé une quatrième victoire de rang en championnat.

Premier League - Giroud : "Je veux rester à Arsenal"

Ozil, passeur puis buteur

On a retrouvé un grand Mesut Ozil et ses performances n’y sont pas pour rien dans l’éclatante forme d’Arsenal - si on excepte la contre-performance lors du Boxing Day face à Southampton. L’Allemand a encore une fois été décisif face à Bournemouth et plutôt deux fois qu’une. Il a d’abord servi Paulista sur corner (27ème), signant sa 16ème passe décisive de la saison en Championnat (à quatre unités du record). Ensuite, bien servi par Giroud, il a assuré la victoire des Gunners à domicile (63ème). Au classement, les hommes d’Arsène Wenger comptent un petit point d’avance sur Leicester avant le choc entre son dauphin et Manchester City.

Dans l’ombre, il y a Tottenham

Un club de Londres peut en cacher un autre. Car, l’air de rien, Tottenham est en train de tracer sa route dans l’ombre. Les Spurs sont allés glaner un quatrième succès de rang sur la pelouse de Watford. Bien lancés par Lamela (17ème), ils ont souffert après l’égalisation de Ighalo (41ème). Mais c’était sans compter sur un magnifique geste de Son dans les dernières minutes (89ème). Tottenham, actuelle meilleure défense de Premier League, est troisième, à quatre unités d’Arsenal et à égalité de points avec Manchester City.

van Gaal menacé, Aston Villa n’y arrive toujours pas

Dans les autres rencontres, signalons le 0-0 entre Chelsea et Manchester City, soit un nul qui n’arrange personne, surtout pas Louis van Gaal, plus que jamais menacé. De son côté, Rémi Garde n’y arrive pas non plus avec Aston Villa, battu sur la pelouse de Norwich City (2-0). Pour le spectacle, il fallait regarder la folle victoire de Stoke City sur Everton, avec sept buts marqués (3-4), dont deux doublés (Lukaku d'un côté et Shaqiri de l'autre).