Premier League : Arsenal remercie Sanchez, Martial se relance avec Manchester, Liverpool se paie Tottenham

Voir le site Téléfoot

Alexis Sanchez - Arsenal Dortmund
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-02-11T19:48:12.528Z, mis à jour 2017-02-11T19:48:13.808Z

Tottenham a perdu plus qu'un match à Liverpool, ce qui fera sourire Chelsea. Son voisin Arsenal a renoué avec la victoire.

Liverpool a signé un gros coup en s’imposant face à Arsenal, et sans doute offert le titre sur un plateau à Chelsea. Sinon, Arsenal s’est relancé et Manchester United a continué sa belle série. 



Arsenal remercie Sanchez

Les Gunners restaient sur deux défaites de rang en Premier League et il était temps pour les hommes d’Arsène Wenger de retrouver le chemin de la victoire. Face à Hull City, Arsenal a manqué de réussite et s’est parfois fait peur. Mais le club londonien a pu compter sur Sanchez, son buteur providentiel. Tout heureux d’inscrire un premier but de la main (34e) et de parfaire ses statistiques avec un penalty (90e+4), le Chilien a été le principal artisan du succès. Arsenal remonte provisoirement sur le podium. 



Martial se relance avec Manchester

Anthony Martial est parfois contesté avec Manchester United. Jugé irrégulier, il a été piqué au vif par José Mourinho et on a même évoqué son nom sur le marché des transferts. Mais l’attaquant français s’est rappelé au bon souvenir du Special One en livrant un match plein face à Watford, ponctué par une passe décisive, sa quatrième cette saison, et un but. Il a d’abord parfaitement servi Mata pour l’ouverture du score (32e) avant d’augmenter lui-même l’avantage de son équipe (60e). Cette victoire permet aux Red Devils de confirmer leur belle série de seize matches consécutifs sans défaite en championnat et de revenir provisoirement à un petit point de Manchester City au classement. Derrière Chelsea, l’étau se resserre : la troisième place, détenue par Arsenal, n’est qu’à deux longueurs.



Tottenham a-t-il dit adieu au titre ?

Les ennemis de mes ennemis sont-ils mes amis ? C’est sans doute la question qu’est en train de se poser Chelsea après la défaite de Tottenham à Liverpool. Les Reds, autrefois dauphins menaçants lors du Boxing Day, ont sans aucun doute enterré les espoirs des Spurs, qui pointeront à douze longueurs des Blues si ces derniers l’emportent à Burnley. Un gouffre. « Dans mes rêves, nous pouvons gagner les quatorze derniers matches et remporter le titre. Je sais que ça a l’air bizarre mais je ne peux pas changer mes rêves. » confiait récemment Jürgen Klopp. Il n’y en a plus que treize à gagner. Un doublé de Sadio Mané a suffi au bonheur des Reds, qui restaient sur cinq matches sans victoire en championnat. Les revoilà dans le Big Four.