Premier League : Arsenal s’en sort bien, Manchester United cale encore

Voir le site Téléfoot

Alexis Sanchez - Arsenal Dortmund
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-11-27T19:21:28.975Z, mis à jour 2016-11-27T19:22:09.675Z

Vainqueur face à Bournemouth, Arsenal a enregistré un 19e match sans défaite. Manchester United ne peut pas être aussi heureux après un nul face à West Ham à domicile.

Longtemps  fragile, Arsenal est revenu à trois points du leader Chelsea suite à sa victoire face à Bournemouth. Dans la foulée, Manchester United a encore calé à domicile malgré la première passe décisive en Premier League de Paul Pogba.

Arsenal peut compter sur Sanchez

Les Gunners n’ont pas toujours été sereins, à l’Emirates, dimanche après-midi. On a même cru qu’ils se feraient cueillir par une surprenante équipe de Bournemouth. Bousculés, les hommes d’Arsène Wenger ont pourtant bénéficié d’une offrande du défenseur Cook, permettant à Sanchez d’ouvrir le score (12e). Un penalty concédé par Mustafi plus tard (24e), les deux équipes étaient dos à dos à la pause, où les sifflets ont retenti pour faire montre du mécontentement du public londonien. Fort heureusement, au retour des vestiaires, Arsenal a appuyé sur l’accélérateur, reprenant l’avantage au score sur une tête de Walcott (53e). Malgré deux frayeurs, un arrêt déterminant de Petr Cech et une main de Monreal sans conséquence dans la surface, Olivier Giroud a concrétisé son entrée en jeu payante par une passe décisive adressée à Sanchez (90e+1).

Grâce à ce succès acquis dans la douleur, les Gunners poursuivent leur série d’invincibilité, 19 matches sans défaite, et reviennent à trois points des Blues au classement, à six jours du choc entre Chelsea et Manchester City. Le suspens est bel et bien préservé à un mois du Boxing Day.

Manchester United cale encore

Manchester United n’arrive toujours pas à enchaîner. Après sa probante victoire en Ligue Europa plus tôt cette semaine (4-0 face à Feyenord), les Red Devils ont encore perdu des points à domicile. Presque miraculés, ils ont concédé l’ouverture du score à cause de Payet, auteur d’un superbe coup-franc déposé sur la tête de Diafra Sakho (2e). Paul Pogba a ensuite répondu à son coéquipier en sélection, lui-aussi avec une passe décisive pour Zlatan Ibrahimovic (21e). Dominateur jusque le coup de sifflet final mais privé de son entraîneur, José Mourinho ayant encore été expulsé, Manchester United a poussé pour gagner mais a trouvé des regrets plutôt que la faille.

Ce deuxième nul consécutif après celui obtenu face à Arsenal la semaine dernière condamne l’équipe du Special One au surplace, une sixième place à huit points du Big Four. Manchester United ira sur la pelouse d'Everton lors de la prochaine journée.