Dans l'actualité récente

Premier League : Arsenal et Van Persie punissent Liverpool

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2012-03-03T16:46:00.000Z, mis à jour 2012-03-03T16:53:00.000Z

Arsenal se déplaçait ce samedi à Anfield dans le cadre de la 27ème journée de Premier League. Liverpool a dominé, mais Robin Van Persie a marqué 2 fois, et c'est Arsenal qui s'est imposé 2-1.

Le temps du « Big Four » semble désormais révolu, et les places qualificatives pour la Ligue des Champions valent plus cher que jamais en Premier League. Arsenal et Liverpool, 2 anciens intouchables, se battent pour la 4ème place.



Comme beaucoup d’affiches de Premier League, le match part sur des bases très élevées, et le ballon passe rapidement d’une surface à l’autre. Liverpool assume son statut de favori à domicile, et c’est comme souvent Luis Suarez qui fait la différence : à la suite d’un une-deux avec Kuyt sur le côté gauche de la surface, il est fauché par Szczesny (18ème),et l'arbitre siffle penalty. Malheureusement pour les reds, Kuyt échoue sur le portier polonais par deux fois. C’est finalement… Laurent Koscielny qui ouvre le score pour Liverpool (23ème).




Les hommes de Kenny Dalglish ne baissent pas le pied, leurs joueurs de couloir multiplient les centres et Suarez trouve le poteau à la 25ème. C’est contre le cours du jeu, et sur un beau centre de Bacary Sagna que Robin Van Persie égalise à la 31ème minute. Suarez, encore lui, fait un festival dans la surface mais Szczesny réalise un arrêt de grande classe (40ème). Sur un nouveau centre d’Adam, c’est cette fois-ci Kuyt qui touche du bois. Les gunners rentrent au vestiaire sur un score de 1-1 heureux.




La deuxième mi-temps est tout aussi intense, bien que moins riche en occasions franches. Mikel Arteta, victime d’un KO, est évacué sur civière (et remplacé par Diaby). Liverpool passe une nouvelle fois tout près du 2-1 par Kelly (70ème), avant qu’Arsenal se rebiffe : une belle frappe de Walcott trouve un super Reina (72ème). Et c’est finalement Robin Van Persie, encore et toujours, qui offre 3 points précieux et inattendus aux gunners d’une splendide reprise de volée qui surprend le gardien espagnol (90+3).


Arsenal a donc obtenu 3 points cruciaux sur la pelouse d’un concurrent direct, même si Liverpool s’est montré plus séduisant dans le jeu. Arsène Wenger a ensuite bien résumé le match : « Il y a eu deux hommes du match, Van Persie et le gardien Szczesny ».