Premier League / Arsenal - Wenger : "J'ai eu le sentiment d'assister, vivant, à mes propres funérailles"

Voir le site Téléfoot

RTX5VG6Y
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2018-04-23T16:02:29.474Z, mis à jour 2018-04-23T16:43:38.446Z

PREMIER LEAGUE - Interrogé pour la première fois sur son départ à venir d'Arsenal, dimanche, Arsène Wenger a reconnu éprouver un drôle de sentiment après cette annonce.

Wenger : "Compliqué de rester en Premier League"

Arsène Wenger évoque son futur départ d'Arsenal. Interrogé en conférence de presse après le succès des Gunners face à West Ham (4-1), dimanche, lors de la 34e journée de Premier League, le technicien alsacien a reconnu avoir vécu un drôle de sentiment concernant les réactions extérieures après son annonce. 

"Je suis partagé. Je suis reconnaissant et touché d'avoir tous ces compliments venant du monde du football", a expliqué le Français. "Mais j'ai eu le sentiment d'assister, vivant, à mes propres funérailles. Les gens expliquant comme j'étais, combien 'vous étiez génial...' C'est quelque chose d'intéressant. Je n'ai plus besoin de mourir maintenant."

Interrogé sur son avenir, une question qui brûle toutes les lèvres et secoue l'Europe du football, le toujours manager d'Arsenal a expliqué qu'il lui serait difficile de rester en Premier League. "Coacher en Angleterre ? Si on parle d'émotions, je pense que ce serait compliqué pour moi. Il ne faut jamais dire jamais, je ne sais pas comment je vais vivre sans faire ce métier. Mais, aujourd'hui, non, ce serait trop dur de m’imaginer autre part, je suis trop attaché à ce club."

"Toujours prêt à souffrir pour rendre les fans heureux"

Il y aura la question de l'empreinte que va laisser l'Alsacien après ses 22 ans à la tête du club. Un travail de fond sur le management au quotidien et la formation en particulier.  

"Bien sûr, j’ai consacré ma vie à ce club et je n’ai pas peur de le dire. Parfois certainement de manière excessive mais au final, je suis comme ça. Dans mon prochain job, je pense que ce sera la même chose", a-t-il précisé.

Décrié ces dernières années par une partie des supporters, mais respecté pour son oeuvre d'ensemble, qui est colossale, Wenger a également adressé un message aux fans. "Je les remercie vraiment pour leur soutien car quand ils sont heureux, je le suis aussi. Je suis toujours prêt à souffrir pour les rendre heureux. Si je peux moi aussi être heureux et que nous pouvons être heureux ensemble, c’est encore mieux."


Bonus Téléfoot 22/04 - Quel avenir pour Wenger ?