Premier League : Chelsea et Liverpool se neutralisent

Voir le site Téléfoot

Coutinho à terre
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-11-25T19:57:45.068Z, mis à jour 2017-11-26T15:26:07.499Z

Alors que Manchester United a gagné, Liverpool et Chelsea se sont quittés dos-à-dos, ce qui n'arrange personne. Sauf peut-être City...

Chelsea et Liverpool se sont neutralisés à l'issue du choc de la 13e journée de Premier League, ce qui rend la tâche de Manchester City un peu plus facile encore.

Une rencontre décevante

Après avoir joué sur la scène européenne cette semaine, Liverpool et Chelsea se retrouvaient à Anfield pour une affiche de Premier League. Mais elle n'a eu d'affiche que le nom alors que les deux équipes ont manqué clairement de jus pour emballer la rencontre, malgré les bonnes dispositions d'Eden Hazard côté Blues et Mohamed Salah côté Reds. Liverpool a d'abord dominé le match mais sans parvenir à déstabiliser une défense londonienne appliquée et difficile à contourner.

Salah se venge

Après la pause, les Blues ont commencé à monter en puissance offensivement, sous l'impulsion d'un Eden Hazard virevoltant et d'un N'Golo Kanté précieux. Pourtant, ce sont les Reds qui ont trouvé la faille les premiers et, comme un symbole, c'est Mohamed Salah, ancien de la maison, qui a crucifié Thibaut Courtois (65e). Les hommes de Klopp pensaient que ce serait suffisant mais Antonio Conte s'est fendu d'un coaching payant en faisant entrer Willian, auteur du but de l'égalisation avec un centre-tir venu d'ailleurs (85e). Un partout, score final.

Manchester City rigole

Le match nul, qui n'a rien d'illogique eu égard à la physionomie, ne fait les affaires de personne alors que Manchester City, qui n'a toujours pas joué, pourrait reléguer les Blues à onze points et les Reds à quatorze. Surtout, aucune des deux équipes n'a profité du résultat nul de Tottenham et on n'oubliera pas de mentionner la victoire aussi courte que précieuse de Manchester United face à Brighton & Hove Albion. En Premier League, les patrons sont à Manchester.


Plus d'actualité