Premier League : Chelsea se rapproche du titre, Tottenham enfonce Arsenal, les Manchester calent

Voir le site Téléfoot

Harry Kane - Tottenham
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-04-30T17:54:23.564Z, mis à jour 2017-04-30T17:54:24.120Z

Alors que Chelsea a fait un grand pas vers le titre, Tottenham s'est assuré de terminer devant Arsenal. Une première en 22 ans.

Tottenham a répondu à la victoire de Chelsea en battant Arsenal, repoussant un peu plus l’échéance du sacre des Blues. Manchester United et Manchester City, eux, ont signé un nouveau match nul synonyme de statu quo dans leur lutte pour la quatrième place.

Chelsea se rapproche du titre

Chelsea a attendu la deuxième période pour s’imposer à Everton. Mais Chelsea s’est imposé quand même. Les Blues d’Antonio Conte ont fait un pas de plus vers le titre de champion d’Angleterre avec une nouvelle victoire, la vingt-sixième de la saison. Le succès s’est donc dessiné après la pause quand les Londoniens ont appuyé sur le bouton « efficacité ». Pedro (66e), Cahill (79e) et Willian (86e) ont tous les trois marqué, une preuve que le danger peut venir de partout dans cette équipe de Chelsea, qui reprend sa marche en avant après avoir perdu à Manchester United.

Tottenham enfonce Arsenal

Les Gunners ont perdu face aux Spurs et, au-delà de la défaite toujours malvenue dans un derby, cela aura des conséquences bien plus importantes. Premièrement, Tottenham est assuré de terminer devant Arsenal au classement, ce qui n’était plus arrivé depuis 22 ans. Deuxièmement, les hommes d’Arsène Wenger auront du mal à se qualifier pour la Ligue des Champions, ce qui n’est pas arrivé depuis une éternité. La victoire des Spurs ne souffre d’aucune contestation tant il y a une classe d’écart entre les deux voisins. Si le score était encore vierge à la pause, la décision s’est faite en trois minutes ensuite : Alli (55e) puis Kane, sur penalty (58e), ont enfoncé des Gunners dépassés. Et, sans un grand Cech, la défaite aurait sans doute été plus douloureuse. Tottenham reste à quatre points de Chelsea.

Les Manchester calent

Quelques jours après leur face-à-face ayant accouché d’un nul, Manchester United et Manchester City ont remis ça. Menés deux fois au score à cause de Negredo (38e) puis Chambers (77e), les Citizens ont pu compter sur Agüero (69e) et Jesus (85e) pour sauver les meubles et s’éviter une déconvenue qui aurait fait tâche. Du côté des Red Devils, ça peste sur le calendrier. Dans son analyse du match, José Mourinho a concédé, « Je dois prendre en compte le contexte. Et le contexte, c’est 9 matches en avril, c’est 810 minutes de football, c’est un haut niveau de fatigue, c’est un gros match après l’autre… » Ses hommes menaient pourtant au score face aux Swans après un penalty de Rooney (45e) mais Sigurdsson s’est arraché pour offrir un point aux siens (79e). Au classement, Manchester City, quatrième, compte toujours un petit point d’avance sur Manchester United.