Premier League : Les Citizens perdent gros

Voir le site Téléfoot

Marcus Rashford
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-03-20T19:17:47.316Z, mis à jour 2016-03-22T10:19:51.495Z

Battu par son voisin dans le derby mancunien (0-1), Manchester City (4e) voit son bourreau du jour, Man United (6e), revenir à une longueur au classement. L'équipe de Pellegrini a surtout fait une croix sur ses espoirs d'accrocher le titre.

Man City a perdu deux joueurs sur blessures (Hart et Sterling) et voit son effectif se déliter alors que le quart de finale de Ligue des Champions face au PSG approche.

Leicester s'envole

Sauf miracle, Manchester City devrait rentrer dans le rang et laisser de côté ses ambitions de titre pour cette saison 2015-2016. Défaits par Manchester United (0-1) ce dimanche dans le derby, les Citizens accusent désormais 15 points de retard sur Leicester (avec un match en moins). Un écart qu'il devrait être compliqué de combler en l'espace de 7 journées. Et pour ne rien arranger, les joueurs de Pellegrini voient revenir dans leurs roues les Reds Devils au classement (à 1 point) tout comme West Ham. La qualification pour la Ligue des champions s'annonce engagée.

Sterling et Hart touchés

Pour rajouter aux malheurs mancuniens, l'infirmerie compte deux nouveaux patients. Après Kevin De Bruyne, Vincent Kompany et Nicolas Otamendi, sur le flanc, c'est Raheem Sterling et Joe Hart qui ont du quitter leurs coéquipiers avant le coup de sifflet final. À la 26e minute, l'ex-de Liverpool, touché aux adducteurs, a demandé le changement sans que l’on en sache davantage sur la gravité de la blessure. Même interrogation concernant le gardien de l’équipe d’Angleterre Joe Hart sorti sur civière après une mésentente avec Demichelis. A un peu plus de quinze jours de son quart face au PSG, le champion sortant tire la patte.

Rashford, encore lui

Et le match dans tout ça ? Sous le feu des projecteurs en raison des rumeurs grandissantes envoyant José Mourinho à son poste l'été prochain, Louis Van Gaal est resté fidèle à sa ligne de conduite. Exit Depay, Januzaj, et place faite aux jeunes Rashford, Martial et Lingaard, choisis pour animer l'attaque. La réalisation rapide de Rashford (16e, 0-1), dix jours après son doublé face à Arsenal, aura donné au technicien batave. Le jeune Anglais est par ailleurs devenu le plus jeune buteur de l’histoire du derby (18 ans et 141 jours).