Premier League : Manchester City fait le boulot en s'imposant à Tottenham (0-1)

Premier League : Manchester City fait le boulot en s'imposant à Tottenham (0-1)
Dans l'obligation de l'emporter pour reprendre un peu d'air sur Arsenal dans la course à la qualification pour la prochaine Ligue des Champions, Manchester City a triomphé de Tottenham grâce à un but de l'inévitable Sergio Agüero.
Largué depuis plusieurs semaines dans la course par Chelsea, qui a validé son titre de champion d'Angleterre ce dimanche après-midi en triomphant modestement de Crystal Palace (), Manchester City devait impérativement s'imposer à Tottenham afin de reprendre un peu d'air sur ses concurrents directs pour la deuxième place. Objectif réussi pour les rivaux du voisin United au terme d'un match assez spectaculaire.

Agüero a encore frappé
Désireux de prendre le match à leur compte, les Spurs ont d'entrée de jeu causé de nombreux problèmes à leur adversaire du jour. Grâce à un Erik Lamela très actif et un Harry Kane extrêmement remuant, les coéquipiers d'Hugo Lloris ont exercé une pression de tous les instants sur une défense de Manchester City à la peine, à l'image du Français Eliaquim Mangala.

Malmenés en début de partie, les partenaires de Yaya Touré, absent pour cause de blessure, se sont pourtant rapidement remis dans le match et ont commencé à dérouler leur jeu. Et comme d'habitude chez les Citizens, c'est Sergio Agüero qui a pris les choses en main. Profitant d'un déboulé de David Silva côté droit, le sérial buteur argentin n'a laissé aucune chance à Lloris en reprenant le ballon sans contrôle et d'une jolie frappe du droit (29e, 0-1).

Coup dur pour Nasri
Mené au score, de plus en plus asphyxié par une équipe de Manchester entreprenante, Tottenham a peu à peu lâché prise avant de se remettre dans le bain juste avant la mi-temps grâce à une grosse occasion manquée par Kane, la faute à un Joe Hart exceptionnel ce dimanche après-midi.

Rythmée en première période, la rencontre a poursuivi sur les mêmes bases après les poses, les deux équipes se rendant coup pour coup. Mais la maladresse de Kane (61e) et d'Agüero (64e), puis des arrêts exceptionnels de Hart face à Paulinho (84e) et Lamela (90+2) n'ont pas permis aux spectateurs de White Hart Lane d'avoir plus de buts. Principal fait marquant d'une seconde mi-temps plaisante à regarder : la blessure de Samir Nasri, sorti sur blessure seulement deux minutes après son entrée en jeu (75e).

Avec ce troisième succès en trois rencontres, Manchester City reprend un peu le large sur Arsenal, qui compte toujours un match en moins par rapport aux partenaires d'Agüero. Les hommes de Manuel Pellegrini, toujours deuxièmes avec provisoirement trois points d'avance doivent donc encore regarder avec insistance dans leur rétroviseur pour finir de belle manière une saison très décevante.

News associées