Premier League : grâce à Kane, Tottenham douche les derniers espoirs d'Arsenal

Voir le site Téléfoot

Harry Kane obtient un penalty
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2018-02-10T14:46:14.835Z, mis à jour 2018-02-10T14:46:15.543Z

Encore buteur, Harry Kane a sans doute définitivement mis fin aux ambitions d'Arsenal, qui vise le top 4 pour se qualifier en Ligue des Champions.

Arsenal a peut-être dit adieu à ses derniers espoirs de finir dans les quatre premiers du championnat anglais. Car les Gunners ont chuté sur la pelouse de Tottenham à cause d'un but de l'infatigable Harry Kane.

Un choc d'abord sans saveur

Une rivalité historique et un immense enjeu : les conditions étaient idéales pour assister à un choc digne des meilleures joutes de Premier League. Mais il a fallu attendre la deuxième mi-temps pour voir les débats s'élever. Avant la pause, Tottenham et Arsenal se sont longtemps craints, un état d'esprit qui s'est matérialisé par des approximations techniques des deux côtés du terrain. Devant leur public (record d'affluence battu), les Spurs ont bien démarré et mieux fini la première période pendant laquelle les Gunners ont, de leur côté, mal négocié leurs rares situations de contre-attaque.

Kane reçu sept sur sept

Au retour des vestiaires, les hommes de Mauricio Pochettino sont revenus avec un appétit beaucoup plus grand. Ils ont archi dominé des Gunners alors obligés de reculer. Et qui ont fini par céder sur un excellent centre de Ben Davies parfaitement coupé par Harry Kane (49e). L'attaquant anglais en est à sept buts inscrits en autant de matches de Premier League face à Arsenal. Un vrai bourreau qui aurait même pu enfoncer le clou dans la foulée si sa deuxième tête n'avait pas fui cadre (52e) et si Cech n'avait pas réalisé la parade qu'il fallait (54e). Le gardien des Gunners a d'ailleurs permis à son équipe d'y croire jusqu'au bout en écœurant Eriksen (57e), Lamela (73e) et Trippier (76e). Ces nombreux ratés pour les Spurs ont maintenu un semblant de suspense alors qu'Arsenal a failli revenir, notamment par l'intermédiaire d'Alexandre Lacazette. Mais l'international français a loupé sa volée (90e+1) puis trop croisé son tir (90e+3). Le score en restera là.

Arsenal définitivement hors du top 4 ?

Cette courte mais méritée victoire de Tottenham lui permet de grimper provisoirement sur le podium en attendant les résultats de Chelsea et de Liverpool. Elle condamne aussi Arsenal, provisoirement relégué à six points du top 4, soit potentiellement plus si les Blues et les Reds l'emportent. Un vrai coup dur pour les hommes d'Arsène Wenger, dont la qualification pour la future Ligue des Champions devra passer par un sacre en Ligue Europa. Comme Manchester United la saison dernière.