Premier League - MU : Ibrahimovic écope de trois matches de suspension pour conduite violente

Mis sous enquête par la FA après son coup de coude sur Tyrone Mings lors de la rencontre en Manchester United et Bournemouth le week-end dernier, Zlatan Ibrahimovic a écopé d’une suspension de trois matches.

Zlatan Ibrahimovic refait encore parler de lui. Alors qu’il avait enfin trouvé la bonne carburation avec Manchester United, le Suédois a écopé d’une lourde suspension de trois rencontres par la FA, la Fédération anglaise de football, suite à son coup de coude volontaire sur le défenseur de Bournemouth, Tyrone Mings, le week-end dernier lors de MU - Bournemouth (1-1).

Mis sous enquête lundi par la FA, tout comme Mings qui lui avait marché sur le visage en voulant se replacer, avant d'en subir les conséquences quelques instants après,Ibrahimovic avait reconnu avoir effectuégeste dangereux lors de son passage devant la commission de discipline anglaise. La FA a précisé que le Suédois, qui n’avait pas été expulsé pendant la rencontre avant l'utilisation de la vidéo à posteriori, avait accepté sa sanction et ne fera pas appel.


Ibra a reconnu sa faute auprès de la FA

Cette suspension tombe mal pour le Suédois: il manquera le quartde finale de la FA Cup face à Chelsea le lundi 13 mars prochain, puis deux rencontres de championnat: le déplacement à Middlesbrough et la réception de West Bromwich Albion. Il devrait effectuer son retour le mardi 4 avril prochain lors de la réception d’Everton.

Lors de son passage au Paris Saint-Germain, Zlatan Ibrahimovic avait également été rattrapé par la patrouille lors de la saison 2014/2015. Ilavait été sanctionné de trois matches de suspension par la Commission de discipline de la Ligue française de football (LFP) pour ses propos tenus contre l’arbitrage dans les couloirs du stade Chaban-Delmas après la défaite du PSG à Bordeaux.

"Ça fait quinze ans que je joue au foot et je n'ai jamais vu un arbitre aussi nul dans ce pays de merde. Ce pays ne mérite pas le PSG. Le PSG ne devrait même pas être dans ce pays, nous sommes trop bons pour ce pays", avait à l'époque éructé le géant nordique devant les caméras de télévision.




Vidéos associées

News associées