Premier League : Kane, le porte-bonheur de Tottenham

Voir le site Téléfoot

Harry Kane - Tottenham
Par Stéphane Renaux|Ecrit pour TF1|2015-03-07T17:53:00.000Z, mis à jour 2015-03-07T21:16:04.000Z

Grâce à un doublé de son attaquant vedette Harry Kane, Tottenham s'est imposé ce samedi après-midi sur la pelouse des Queens Park Rangers, en match en retard de la 27ème journée. Les Spurs sont désormais 6ème, à 3 longueurs des places qualificatives pour la Ligue des champions.

Reporté pour cause de finale de la Cup le week-end dernier, Tottenham a bien négocié son rendez-vous en championnat, dépassant ainsi Southampton au classement et mettant la pression sur Liverpool, qui n’a plus qu’une longueur d’avance.

Kane, évidemment

Si Tottenham est toujours en course pour une place dans le fameux "big four" en fin de saison, il le doit en grande partie à Harry Kane. L’attaquant anglais a été une nouvelle fois celui qui a permis à son équipe de gagner sur le terrain du premier non-relégable. Dès la 6ème minute, l’Anglais de 21 ans profitait d’une erreur du gardien de QPR Green pour ouvrir le score de la tête. Puis, bien servi par Mason plein axe, le numéro 18 permettait de donner deux buts d’avance aux hommes de Mauricio Pochettino à vingt minutes du terme de la rencontre. Son quatorzième but en Premier League, ce qui le place en quatrième position du classement des buteurs, à trois unités de Diego Costa (Chelsea).

Lloris, assurance tous risques

Pourtant, si Tottenham comptait un break d’avance après 70 minutes dans ce derby, le promu a longtemps buté sur le gardien adverse. Hugo Lloris a détourné toutes les tentatives des partenaires de Rio Ferdinand. Le portier des Bleus a même été sauvé par son poteau à la demi-heure de jeu. Mais, après plusieurs opportunités non converties, QPR trouvait les ressources pour revenir dans la partie.

QPR privé d'un penalty
Ancien des Spurs, Sandro réduisait l’écart à un quart d’heure de la fin, après un service en retrait de Zamora. Ensuite, une minute plus tard, l’avant-centre des Queens Park Rangers Austin reprenait de volée cette remise de la tête de Caulker. Alors que le ballon allait rentrer, Bentaleb s’interposait et repoussait… de la main. Une faute qui n’a pas été sanctionnée par l’arbitre, dont la décision aura donc été lourde de conséquence puisqu’elle prive les Londoniens d’une éventuelle égalisation.