Premier League : Liverpool a manqué de jus, Chelsea a fait le strict minimum

Voir le site Téléfoot

Cesc Fabregas - Chelsea
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-04-28T18:40:32.626Z, mis à jour 2018-04-28T18:40:33.854Z

Sans surprise, Liverpool n'avait plus les ressources pour enchaîner après sa victoire probante en Ligue des Champions. Chelsea, lui, croit toujours en une possible qualification;

Liverpool n'avait pas vraiment envie de jouer ce samedi. Quelques heures après, Chelsea s'est contenté d'un unique but pour disposer de Swansea et continuer de croire en ses chances pour la prochaine Ligue des Champions.

Liverpool avait d'autres choses en tête

Liverpool a l'occasion de rallier la finale de la Ligue des Champions. Quelques jours après avoir pris une belle avance à aller face à la Roma (5-2), les hommes de Jürgen Klopp n'avait plus assez de jus pour enchaîner en championnat. Ils n'avaient pas vraiment d'idées non plus, surtout face à une équipe de Stoke City très solide derrière. En manque de réussite, Mohamed Salah a eu deux occasions franches de trouver la faille mais il n'a pas trouvé le cadre, gâchant notamment un face-à-face avec le gardien adverse. Pour les Reds, l'objectif est clair et les yeux sont rivés sur le choc face à la Roma pour la demi-finale retour.

Au classement, Liverpool aurait pu revenir provisoirement à hauteur de Manchester United. Le club mythique se contentera de conforter un petit peu plus sa troisième place, lui qui est quasiment assuré de finir dans le top 4.

Chelsea au service minimum

Chelsea peut toujours y croire. Un peu. Car les Blues sont provisoirement à deux petites longueurs de Tottenham, quatrième au classement, donc d'une qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Ces dernières semaines, l'espoir s'est ravivé un peu pour la troupe d'Antonio Conte. Elle a signé un succès important sur la pelouse de Swansea, prenant un avantage décisif grâce à un but magnifique de Cesc Fabregas (4e). C'est son 50e but en Premier League et seul deux autres joueurs espagnols ont franchi cette barre (Fernando Torres et Diego Costa).

Pour Chelsea, plus maître de son destin, l'équation est simple : il faudra tout gagner et prier pour que les Spurs enchaînent les faux-pas. Voilà qui offrira un peu de joie aux supporters du club londonien, dont la saison a connu des hauts et des bas.


Plus d'actualité