Premier League : Liverpool, leader détonnant

Voir le site Téléfoot

error
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-11-06T18:06:52.795Z, mis à jour 2016-11-06T18:15:21.797Z

Liverpool, large vainqueur de Watford (6-1), s'empare seul de la tête de la Premier League, un point devant Chelsea et deux devant Arsenal tenu en échec par Tottenham (1-1). Pogba et Ibrahimovic ont réveillé Manchester United à Swansea (1-3).

Le scénario de cette saison 2016/2017 de la Premier League n'en finit plus de nous régaler. Au sortir de cette 11e journée, les grosses cylindrées (Liverpool, Chelsea, Arsenal, Man City, Tottenham et Man United) trustent toujours les premières places du classement.  Le suspense est total.

Téléfoot, l’After - Et si Zlatan Ibrahimovic était resté au PSG

Neuf matches sans défaite

Profitant des faux pas de Manchester City et d'Arsenal, les Reds n'ont pas tergiverser à l'heure de reprendre les commandes de la Premier League. Vainqueurs par K.-O. de Watford (6-1), les Reds ont enchaîné leur troisième victoire consécutive et un neuvième matches sans défaite (7 succès, 2 nuls). Pas une si mince affaire face à un adversaire qui n'avait plus perdu depuis un gros mois. Mais les joueurs de la Mersey ont fini fort la première période, inscrivant trois buts en un quart d'heure. Firmino (1 but), Mané et Coutinho (doubles buteurs), loin d'être en reste, ont continué d'assurer le spectacle à Anfield en seconde période. Forts de ses trois nouveaux points dans l'escarcelle, les Reds poursuivent leur marche impériale et affirment leurs ambitions. Ils devancent Chelsea de deux points.

Un derby sans vainqueur

Un peu plus tôt dans l'après-midi, Arsenal avait, lui, raté le coche dans un "North London derby" de bonne facture face aux voisins de Tottenham. Malgré l'ouverture du score pour les Gunners de.... Wimmer contre son camp peu avant la mi-temps (1-0, 42e), les hommes d'Arsène Wenger ne sont pas parvenus à conserver leur avantage, les Spurs égalisant par Kane à la 51e (1-1) sur un penalty concédé par Koscielny. Olivier Giroud, entré à 25 minutes du terme, n'aura pas su, comme la semaine passée à Sunderland, influer sur le scénario de la rencontre. En quatre apparitions depuis son retour et 155 minutes de jeu, le Français en reste donc à trois buts inscrits. Au classement, Arsenal (3e, 24 points) cède du lest à Liverpool alors que les Spurs restent cinquièmes (20 points).

Une nouvelle merveille de Pogba

En match de clôture de cette 11e journée, Manchester United s'est exilé au Pays de Galles pour renouer avec le succès après un mois et demi de disette. L'avantage avec les Red devils, c'est que même lorsque l'équipe ne carbure pas très fort - et ce fut une nouvelle fois le cas face aux Swans - elle peut se reposer sur le talent de certains de ses cadres. Ce dimanche, c'est Zlatan Ibrahimovic qui s'est fait pardonner de ses multiples ratés du week-end passé en inscrivant un doublé (21e et 33e). Le Suédois restait sur série de 42 tirs sans trouver les filets. Avant lui, Paul Pogba avait donné le ton en ouvrant la marque d'une frappe lumineuse en pleine lucarne (0-1, 15e). Avec trois longueurs de retard sur le 5e, Tottenham, MU se garde un bel espoir de participer à la lutte acharnée pour le titre.


Les résultats de ce samedi (11e journée) :

Samedi

Manchester City - Middlesbrough : 1-1

West Ham - Stoke : 1-1

Burnley - Crystal Palace : 3-2

Bournemoth - Suderland : 1-2

Chelsea - Everton : 3

Dimanche

Arsenal - Tottenham : 1-1

Liverpool - Watford : 6-1

Swansea - Manchester United : 1-3

Leicester - West Bromwich Albion : 0-0

Hull City -Southampton : 2-1