Premier League : Manchester City met le rival United à 11 points

Voir le site Téléfoot

Pep Guardiola (Bayern Munich)
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-12-10T18:38:48.295Z, mis à jour 2017-12-10T18:38:48.927Z

Manchester City a empoché une 14e victoire de rang en Premier League - un record - pour repousser Manchester United à onze points au classement. Le titre lui est de plus en plus promis.

Les Red Devils de José Mourinho pensaient revenir à cinq points de Manchester City en remportant le derby à Old Trafford. Comme les treize opposants avant eux, ils ont perdu et se retrouvent donc à onze longueurs de la tête. Le titre se dessine de plus en plus pour les hommes de Pep Guardiola.

Silva allume la mèche

Pep Guardiola avait joué au jeu du poker menteur concernant David Silva, auquel n'avait d'ailleurs pas cru José Mourinho. Le maestro espagnol était bel et bien là et il s'est même illustré par l'ouverture du score suite à un coup de pied arrêté (43e), méritée tant les Citizens ont dominé les débats face à des Red Devils timides et surtout appliqués à ne pas en prendre, jouant le contre à fond. Un plan de jeu qui a fonctionné juste avant la pause au moment où Rashford a égalisé (45e+3). C'était la première vraie situation pour les troupes du Special One et c'était forcément bien payé.

Lukaku a eu la balle pour égaliser

Au retour des vestiaires, les Citizens ont cherché à gagner et c'est avec beaucoup de réussite qu'ils ont inscrit le deuxième but : un coup de billard consécutif à un mauvais dégagement de Lukaku ayant rebondi sur le dos de Smalling et qui a profité à Otamendi, là encore à la suite d'un coup de pied arrêté (54e). L'attaquant belge, en manque de bon ballon, a cru pouvoir se racheter après une remise parfaite de Martial, mais Ederson était là pour réaliser la parade qu'il fallait, double parade même puisque Mata a repris en vain derrière (84e). Entre ces deux évènements, Manchester City a dominé techniquement, un peu moins physiquement comme on l'a vu ces dernières semaines. Il a surtout tenu pour empocher la victoire sur une terre hostile.

Le roi, c'est City

Avec ce succès, le quatorzième de rang en Premier League (un nouveau record), Manchester City assomme plus que jamais les autres prétendants. Les Citizens comptent désormais onze points d'avance sur les Red Devils et on ne voit pas comment ils pourraient ne pas être champions à l'issue de la saison au vu de leur rythme de croisière et de l'impression dégagée. Cette impression que rien ne peut leur arriver. Même à Old Trafford. Même face à leur plus proche rival. Même face à José Mourinho.


Plus d'actualité