Premier League : Manchester United leader, City boit la tasse

Voir le site Téléfoot

Wayne Rooney - Manchester United
Par Stéphane Renaux|Ecrit pour TF1|2015-09-26T18:40:49.708Z, mis à jour 2015-09-26T19:21:55.762Z

Grâce à sa victoire sur Sunderland ce samedi (3-0), Manchester United prend les commandes de la Premier League. Les Red Devils chipent la tête à Manchester City, lourdement défait à Tottenham (4-1). Arsenal et Liverpool engrangent, pendant que Chelsea a évité le pire.

Festival offensif de toute beauté sur les pelouses anglaises avec pas moins de 35 réalisations inscrites lors de cette 7ème journée ! 

City étouffé, United conquérant 

Troisième victoire consécutive en championnat pour Tottenham. Trois jours après son revers à domicile face à leur voisin londonien Arsenal en Cup (1-2), les Spurs ont répondu de la meilleure des manières face au vice-champion d’Angleterre, pourtant auteur de l’ouverture du score par l’intermédiaire de la recrue belge Kevin De Bruyne (25ème minute). Mais une mauvaise relance de ce dernier offrait l’égalisation de Dier avant le repos. La deuxième période ressemblait à un chemin de croix pour les hommes de Manuel Pellegrini. Lecture très approximative du remplaçant de Hart dans les buts Caballero, dont profitait Alderweireld (50ème). Premier but de la saison pour Kane (61ème) et festival technique de Lamela (79ème). C’en était trop pour les Citizens, qui n’avaient encaissé que deux buts en six matches et qui en ont pris quatre face à un adversaire. 

Sanchez guide Arsenal 

Ce deuxième revers de suite pour Manchester City en Premier League profitait donc à son rival United. Les Red Devils d’Anthony Martial n’a pas eu à forcer pour prendre le dessus sur Sunderland, grâce à des réalisations signées Depay (45ème + 3), Rooney pour son premier but de la saison outre-Manche (47ème) et Mata (90ème). Le club de Louis van Gaal est donc leader avec un point d’avance sur son poursuivant. De son côté, Arsenal s’est imposé à l’usure face à la surprenante équipe de Leicester, invaincu avant ce match. Si Vardy inscrivait les deux buts de la formation de Claudio Ranieri (13ème et 89ème), les hommes d’Arsène Wenger s’en remettaient à Alexis Sanchez. L’attaquant chilien se réveillait enfin avec un triplé (33ème, 57ème et 81ème). Walcott (18ème) et Giroud (90ème + 3) participaient également à la fête du nouveau 4ème du classement (13 points)

La renaissance de Sturridge 

Sevré de victoire depuis la 2ème journée, Liverpool a assisté au retour tonitruant de Daniel Sturridge. Longtemps blessé, l’avant-centre britannique s’est illustré à deux reprises (59ème et 67ème), mettant fin à une longue disette de six mois. Gestede lui répondait lui aussi par un doublé mais le but précoce de Milner (2ème) suffisait pour que les Reds l’emportent au finish face à Aston Villa (3-2). Enfin, Chelsea est revenu de loin sur le terrain de Newcastle (2-2). Le champion en titre, breaké par Perez (42ème) et Wijnaldum (60ème) est revenu dans les dix dernières minutes grâce à Ramires et Willian. Mais la défense du 15ème du championnat reste toujours extrêmement perfectible.