Premier League : Passation de pouvoir entre Chelsea et City

Voir le site Téléfoot

RTS1M27B
Par Christopher LE CAËR|Ecrit pour TF1|2018-03-04T17:59:16.706Z, mis à jour 2018-03-04T22:38:30.892Z

Un pas de plus vers le titre. Manchester City a dominé Chelsea (1-0), champion d’Angleterre sortant, lors de la 29e journée de Premier League dimanche. Comme une passation de pouvoir…

Dimanche à l’Etihad Stadium, on a sûrement assisté à la passation de pouvoir entre l’ancien champion d’Angleterre et le probable futur champion. Face à Chelsea, Manchester City a une fois de plus été au rendez-vous pour s’imposer (1-0). Le doute n’est plus permis : avec 18 points d’avance sur leur dauphin Liverpool (et 19 sur Manchester United qui joue lundi soir) les Citizens filent à toute vitesse vers le titre.

Une nouvelle démonstration de force. La formation de Pep Guardiola n’a jamais tremblé lors de ce choc de la 29e journée de Premier League et les Blues ont dû se dire que le match pouvait encore durer une heure de plus que rien n’y ferait… Ce City-là est trop fort. Car les Mancuniens ont impressionné une fois de plus en étouffant notamment l’adversaire par un pressing constant, dès l’entame de match, acculant Chelsea dans sa moitié de terrain. Privé de ballons, le club de Londres a regardé City réciter son football. Avec 902 passes réussies, l’équipe de Pep Guardiola a battu un nouveau record lors d’un match de Premier League depuis la saison 2003-2004.

Et Bernardo Silva a surgi…

Les Blues ont tenu une période seulement. Durant le premier acte, City a largement dominé (80% de possession du ballon, 8 tirs à zéro), mais Bernardo Silva a vu sa tentative filer au-dessus (20e), tandis qu’Azpilicueta a effectué un sauvetage sur sa ligne pour stopper un tir du remuant Leroy Sané (27e). Le roseau londonien a fini par se rompre au retour des vestiaires. Titulaire pour la quatrième fois de suite en Championnat, Bernardo Silva a surgi pour reprendre victorieusement un centre fort de David Silva (46e). Déjà buteur face à Arsenal jeudi (3-0), le Portugais a prouvé qu’on pouvait compter sur lui, avec son quatrième but de la saison en Premier League.

Kanté malade, Hazard transparent

Du côté de Chelsea, la soirée est vite à oublier. Les fans des Blues n’ont rien eu à se mettre sous la dent. Pas même de quoi frissonner un peu lorsque Marcos Alonso a dévissé sa frappe à l’entrée de la surface (90e+4). Il faut dire que Conte a dû faire sans l’une de ses pièces maîtresses, N’Golo Kanté, malade et absent de dernière minute. Hazard, positionné en faux neuf, a été aux abonnés absents. Le Belge a été sevré de ballons, totalement esseulé en pointe et régulièrement dominé par Otamendi et le Français Aymeric Laporte, qui était titulaire. Clairement, Chelsea était venu pour défendre, mais ça n’a pas fonctionné. Giroud, entré à la place de Willian (78e), n’a rien apporté de plus. Oui, ce Manchester-là est frustrant, tellement il dégage un sentiment de supériorité. Et frustrés sont repartis de l’Etihad leurs adversaires. Une fois de plus.


RTS1M27B

Vainqueur de Chelsea (1-0), City fonce vers le titre en Premier League