Premier League : rien ne stoppe les deux clubs de Manchester, pas même Chelsea

Voir le site Téléfoot

RTX3CBJM
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-09-30T20:48:48.917Z, mis à jour 2017-10-01T08:27:26.641Z

Chelsea a chuté à domicile face à Manchester City, qui a répondu à la nouvelle victoire de Manchester United.

Opposé à Manchester City pour tenter de freiner son excellente forme, Chelsea a essuyé une défaite (0-1). Quelques heures auparavant, Manchester United ne s'était pas fait prier pour étriller Crystal Palace (4-0).

Première victoire de Guardiola face à Chelsea

Croyez-le ou non mais Pep Guardiola n'avait encore jamais battu Chelsea en sept confrontations. Il a dû attendre la huitième et un nouveau déplacement à Stamford Bridge pour mettre fin à la malédiction. Ses Citizens, pourtant privés de Mendy et Agüero, s'en sont remis à un unique but de Kevin de Bruyne, à qui les clefs du jeu avaient été confiées, en deuxième mi-temps (67e). Auparavant, Sterling puis Silva ont eu l'occasion de débloquer le score.

Cette courte victoire acquise sur la pelouse d'un prétendant au titre n'est pas du tout le fruit du hasard. Manchester City évolue dans une autre dimension depuis le début de la saison et les hommes de Pep Guardiola ont dominé les Blues de Conte chez eux. Ils ont aussi reçu un petit coup de pouce au moment de la sortie sur blessure d'Alvaro Morata (35e), élément offensif le plus dangereux côté Chelsea.

Ca plane pour Manchester United

Il faut dire que Manchester City était contraint à la victoire après l'écrasant succès de Manchester United face à Crystal Palace. Les troupes de José Mourinho ont signé un nouveau carton et un nouveau clean sheet sans trembler. Mata (3e) a ouvert le score très tôt avant que Fellaini, d'un doublé (35e, 48e), et Lukaku (86e) ne plient l'affaire.

Au classement, Manchester City et Manchester United repoussent Chelsea à six points, sachant que c'est Tottenham qui occupe désormais la troisième marche du podium après avoir battu Huddersfield Town (4-0, doublé de Kane notamment). Et, pour l'heure, l'équipe de Guardiola est devant grâce à un goal average tout juste supérieur (+20 contre +19). Vivement le face-à-face entre les deux mastodontes.


Plus d'actualité