Dans l'actualité récente

Premier League : le show des conférences de presse [vidéo]

Voir le site Téléfoot

2017 07 16T020208Z 783616479 RC1557FB3590 RTRMADP 3 SOCCER USA FRIENDLY
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-12-27T16:04:44.801Z, mis à jour 2017-12-27T16:04:45.678Z

Suite à la nouvelle contre-performance de Manchester United contre Burnley, José Mourinho a de nouveau fait parler de lui en conférence de presse d’après-match. Mais il n’a pas été le seul.

Non seulement José Mourinho est reconnu pour ses qualités d’entraîneur, mais il est également un très bon orateur dont les interactions avec la presse peuvent autant faire sourire qu’agacer. Ce fut encore le cas mardi soir suite au nul contre Burnley (2-2) où il s’en est pris à Arsenal et City. Mais la vedette lui a peut-être été volée par Antonio Conte.


« Tottenham, Arsenal et City n’ont pas l’obligation de gagner le championnat »

Le technicien portugais est apparu devant la presse et a tenu à défendre ses joueurs qui selon lui ont fait ce qu’il fallait contre Burnley, remontant deux buts pour prendre le point du match nul. Mais face aux questions des journalistes, Mourinho a expliqué que United « était dans sa deuxième année pour reconstruire une grande équipe », après avoir expliqué que les Red Devils étaient un grand club avec une belle histoire.

Contrairement à d’autres formations qui sont justes des « grandes équipes » : « Tottenham par exemple n’a pas la même obligation que nous de gagner le championnat. Ils n’ont pas la même histoire que nous, et Arsenal et Cheslea n’ont pas non plus cette obligation de gagner. Quant à Manchester City ils achètent des défenseurs au prix des attaquants. »



«Je crois toujours que nous devons trouver un moyen de gagner »

Mourinho a conclu son exposé en affirmant que les sommes dépensées cet été par son équipe lors du Mercato n’ont pas été suffisantes. Réflexion sur laquelle Arsène Wenger a été interrogé ce mercredi en conférence de presse. Pour l’entraîneur des Gunners, les différences économiques entre les clubs anglais sont une donnée avec laquelle il faut faire face : « J’ai été dans cette position pendant 21 ans, donc je ne vais pas commencer à me plaindre maintenant. J’ai toujours eu au moins une équipe, voire parfois 3 ou 4 qui étaient plus riche que celle que j’avais. J’ai appris à composer avec ça, je pense que le plus important est de gérer sa situation du meilleure que l’on peut, Manchester City, Manchester United, et Chelsea sont plus riches que nous, mais Je crois toujours que nous devons trouver un moyen de gagner. »



Conte sort le champagne !

En ce jour de Boxing day, Antonio Conte a sorti le champagne en conférence de presse ! S’adressant aux journalistes venus l’interviewer suite à la victoire de Chelsea contre Brighton (2-0), l’Italien a tenu a adressé ses vœux aux médias avec un verre de champagne à la main : « Joyeux Noël ! Je sais que c’était lundi, mais je vous souhaite à vous et à votre famille une bonne période de fête ! »

Conte s’est alors interrompu pour ne pas déjà souhaiter une bonne année aux membres de la presse présents. Mais relancé par un journaliste qui lui demande s’il est possible que l’entraîneur de Chelsea réadresse ses vœux suite au match contre Stoke prévu samedi, l’ancien entraîneur de la Juve a répondu avec le sourire « seulement si nous gagnons ! »