Dans l'actualité récente

Premier League : Chelsea leader, Man United répond, Arsenal gagne

Voir le site Téléfoot

RTX2N9I7
Par Alexandre Coiquil|Ecrit pour TF1|2016-08-27T23:16:55.769Z, mis à jour 2016-08-27T23:22:39.247Z

Vainqueur de Burnley à Stamford Bridge (3-0), Chelsea a pris les commandes de la Premier League, samedi. Manchester United, vainqueur de Hull City (0-1) dans le temps additionnel, l'a rejoint en tête.

Chelsea prend le leadership

Chelsea, reçu trois sur trois. Le club londonien a pris les commandes de la Premier League, samedi, après son succès aisé face à Burnley (3-0) à Stamford Bridge. Portés par Eden Hazard, auteur de l'ouverture du score (9e) et son sixième but en neuf rencontres avec Chelsea, les Blues ont alourdi le score grâce à Willian (42e) et Victor Moses (89e).  Du travail bien fait. Surtout, les hommes d'Antonio Conte ont enfin séduit après deux premières rencontres remportées au tout dernier moment grâce à des buts salvateurs de Diego Costa. Il était temps.



Man United retrouve le goût du "Fergie Time"

Dans le dernier match de la journée de samedi, Manchester United a dû attendre le temps additionnel  pour venir à bout de Hull City (0-1) à l'extérieur. C'est le jeune Marcus Rashford qui a donné le succès aux hommes de José Mourinho, qui ont retrouvé les joies du "Fergie Time", à la 93e minute. Au classement, les Red Devils sont 2es avec 9 points à égalité avec Chelsea. Les Londoniens ont l'avantage grâce au nombre de buts marqués (7 contre 5).


Arsenal et Leicester gagnent également


Du coté d'Arsenal tout va bien. Les hommes d'Arsène Wenger sont allés s'imposer sur la pelouse de Watford (1-3) et signé leur premier succès de la saison en championnat. Santi Cazorla a ouvert le score (9e), Alexis Sanchez (40e) et Mesut Özil (45e) ont permis aux Gunners d'assurer le succès lors de la première période.

De son côté, Leicester a également ouvert son compteur de victoires dans cette PL. Le champion en titre a assuré un succès maîtrisé face à un faiblard Swansea dans son antre. Jamie Vardy a ouvert le score et Wes Morgan a marqué le second but pour les Foxes. Riyad Mahrez a lui manqué un penalty en seconde période.



Tottenham - Liverpool (1-1) : Liverpool ne décolle pas

Le choc a tenu ses promesses. Opposés lors de la 3e journée de Premier League, Tottenham et Liverpool n'ont pas réussi à se départager, samedi à White Hart Lane, malgré une opposition ouverte et très fluide. Au classement, les Spurs, 5es avec 5 points, sont toujours invaincus cette saison en championnat. Liverpool, 8e avec 4 points, occupe provisoirement le Top 10 de la PL avant le reste des rencontres. 

Dominés au tableau d'affichage depuis la fin de la première période par les Reds, qui ont ouvert le score grâce à James Milner juste avant la pause, les hommes de Mauricio Pochettino ont finalement trouvé l'ouverture et évité la défaite à vingt minutes du terme de la rencontre. C'est Danny Rose, trouvé dans la surface par une déviation de la tête de Dele Alli, suite à un excellent centre d'Eric Dier, qui a permis aux siens d'aller chercher ce match nul. 

A l'heure de faire les comptes, c'est d'ailleurs Tottenham qui s'en est le mieux sorti. Dominé et brouillon offensivement lors de la première période, le club londonien est allé puiser dans ses ressources pour arracher un point dans son antre et sauve les meubles. Ennuyé par la vitesse et le jeu en profondeur de Sadio Mané, le principal danger du côté de Liverpool samedi, le club londonien s'en est remis à son portier Michael Vorm pour repousser les offensives des Reds et attendre le réveil. Si le Néerlandais n'a pu repousser le penalty de James Milner (43e), c'est lui qui a gardé le navire à flots. 

Malgré ses bonnes dispositions du jour, Liverpool n'a pas réussi à contrôler les évènements de cette rencontre un peu folle par moments. Le contrôle, et principalement un secteur défensif stable, c'est encore ce qu'il manque à ce Liverpool version Klopp. Toujours bon face au gros, encore tendu face aux "petits". Disons que ce Tottenham était un mélange des deux.