Dans l'actualité récente

Pour son premier match avec le Los Angeles Galaxy, Zlatan a fait du Zlatan

Voir le site Téléfoot

RTX5FANL
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-04-01T08:54:11.000Z, mis à jour 2018-04-01T19:59:20.012Z

Zlatan Ibrahimovic a disputé ses premières minutes en MLS. Suffisant pour qu'il inscrive un doublé et fasse gagner son équipe...

Alors qu'il n'était pas titulaire pour son premier match en MLS, Zlatan Ibrahimovic a trouvé le moyen d'être décisif en inscrivant un doublé ayant permis au LA Galaxy de renverser le Los Angeles FC. Le Suédois s'est déjà acclimaté à l'Amérique.

Le rêve américain

Zlatan Ibrahimovic n'est pas venu en MLS, le championnat américain de football, pour faire de la figuration. Revanchard après ses derniers mois passés à Manchester United, pendant lesquels il fut souvent blessé, le Suédois a choisi le Los Angeles Galaxy pour s'imposer chez l'Oncle Sam. Arrivé en grande pompe, à l'image du personnage qu'il incarne, il n'a pas tardé à s'illustrer. Remplaçant au coup d'envoi, il a fait une entrée décisive en inscrivant un doublé ayant sauvé son équipe, qui était menée 3 buts à 1 au moment de son entrée en jeu.

Un lob ahurissant

Après avoir aidé ses coéquipiers à réduire le score, Zlatan Ibrahimovic a pris les choses en main. Sur son premier tir du match, il a trouvé la faille. Et avec la manière : un magnifique et puissant lob des trente mètres ayant réveillé tout un stade dans un derby bouillant. Bien décidé à offrir la victoire à son nouveau club, il s'est ensuite levé plus haut que tout le monde pour claquer une tête dans le temps additionnel. Grâce à lui, le LA Galaxy s'impose finalement 4 à 3. Un Zlatan renversant et à la saillie toujours aussi soyeuse, "Les fans demandaient quelque chose. Je leur ai donné Zlatan".

Pas une première

Zlatan Ibrahimovic n'aime pas rater ses débuts. Après la C1, la Liga, la Serie A, la Ligue 1 et la Premier League, le Suédois a marqué pour son premier match de MLS. "J'ai l'impression d'avoir joué 40 matches pendant ces 20 minutes. J'ai tout ressenti, le jet-lag, le fait que je n'ai pas joué depuis longtemps. Dès mon premier sprint, j'ai senti que j'étais essoufflé" a-t-il raconté. On se demande alors le type de prestation qu'il pourra produire une fois qu'il sera en possession de tous ses moyens…