PSG - Emery : "On sera mieux préparé la prochaine fois"

Voir le site Téléfoot

Unai Emery
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-03-11T14:50:27.295Z, mis à jour 2017-03-11T14:50:42.265Z

Unai Emery a assuré que son équipe allait bien après l'échec face au FC Barcelone, mercredi en Ligue des champions. L'entraîneur du PSG a indiqué que seule un succès, dimanche (21h) à Lorient, importait pour "évacuer la déception".

Unai Emery, l'entraîneur du Paris SG maintenu à son poste après l'humiliation à Barcelone (6-1) en Ligue des champions, a assuré samedi qu'il n'a pas songé à démissionner et qu'il a «senti la confiance» de son président.

"Ce mauvais moment est peut être bon pour le futur"

Apparu le visage très grave en conférence de presse ce samedi, Unay Emery a répété son désir de continuer avec le PSG qui "doit gagner en respect" en dépit de la claque monumentale reçue à Barcelone. Cette expérience, qui va forcément laisser des traces, peut même devenir utile selon lui: "Ce mauvais moment est peut être bon pour le futur." Quand l'entraineur parisien a été interrogé sur le manque de caractère de ses joueurs, il a ainsi répondu en plaidant la différence d'expérience entre les Parisiens et les Barcelonais. "Le PSG est un grand club mais il a besoin d'accumuler de l'expérience. Et d'accumuler de l'expérience positive et négative. Car tu apprends avec des expériences négatives", lance-t-il avant d'ajouter : "Tu peux apprendre beaucoup plus dans les mauvais moments". 

Emery a la confiance de son président

L'entraîneur du Paris SG a également assuré ce samedi qu'il n'a pas songé à démissionner et qu'il a «senti la confiance» de son président. «J'ai traversé beaucoup de mauvais moments dans ma carrière, si j'avais renoncé à chaque fois je serais à la maison depuis longtemps. Je connais cette profession», a indiqué le coach, qui revenait devant la presse pour la première fois depuis le naufrage à Barcelone en huitièmes de finale retour. La veille, dans les colonnes du Parisien, Nasser Al-Khelaïfi a en effet renouvelé son «soutien plein et entier». Le dirigeant avait fait la même chose avec son prédécesseur Laurent Blanc avant de le limoger l'été dernier. A cette remarque de la presse, Emery a répondu: «Quand j'ai parlé avec lui, j'ai senti sa confiance».

La Quotidienne du 09/03 : La folle soirée Barça-PSG

Repartir de l'avant à Lorient

Dimanche, le PSG doit déjà remettre le couvert. Dans le Morbihan, les Parisiens vont devoir tenter d'oublier Barcelone pour se remettre à l'endroit en L1. Unai Emery ne semble pas vraiment inquiet : "Dans ce contexte, l'équipe est bien", annonce le technicien basque, qui devra faire sans Marco Verratti (suspendu), Thiago Motta, Lucas et Blaide Matuidi. "Dimanche (demain), les joueurs vont être plus concentrés pour se relever de mercredi." Et pour tourner la page, Emery compte bien se concentrer sur son prochain adversaire : "La première chose à faire avec les joueurs c'est de parler de Lorient (...) Il y a encore beaucoup d'objectifs. Je crois au PSG, au président, aux joueurs et au staff. Et on va continuer."