PSG : Les Ultras... six ans après

Voir le site Téléfoot

TF1/LCI : La foule des supporters du PSG au stade du Parc des Princes
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-10-01T19:17:46.976Z, mis à jour 2016-10-01T19:22:02.983Z

Plus que le retour de Ben Arfa dans le groupe parisien, la rencontre face à Bordeaux (2-0) marquait le retour des Ultras dans les travées du Parc des Princes. Des retrouvailles réussies.

La Préfecture de Police de Paris a accepté jeudi le principe du retour des supporters ultras au Parc des Princes à l'issue d'une rencontre avec le président du PSG Nasser Al Khelaifi.

PSG : Cavani, de l’ombre à la lumière

Les Ultras font leur retour

C'était presque devenu un voeu pieux. Ce samedi, les ultras du club de la capitale ont pourtant bel et bien effectué leur grand retour au Parc des Princes à l’occasion de la réception de Bordeaux (2-0). Un retour très attendu, six ans après la mise en place du plan Leproux. « On aura des mégaphones et des tambours mais pour les tifos ou des animations, il nous faut du temps pour nous organiser », avait prévenu le collectif Ultras Paris (CUP). Thiago Silva, le capitaine parisien, avait, lui, salué ce grand retour dans un message publié sur le site du club. « Amis supporters, je vous écris avec mes coéquipiers pour vous dire que nous sommes heureux du retour de certains d’entre vous au fil de nos prochains matches. Nous sommes avec vous, nous avons besoin de votre soutien. Venez chanter et faire la fête avec nous du début à la fin des matches (...) C’est magnifique pour nous de pouvoir compter sur une belle ambiance au Parc, et bien entendu – il faut insister sur ce point - sans le moindre débordement. »

Le grand classique « Oh Ville Lumière ! » a de nouveau raisonné dans les travées du Parc des Princes.

« Auteuil est magique »

C'est fort de 250 individus que les ultras parisiens ont pris place dans l'enceinte du Parc des Princes dans les parties haute et basse de la tribune Auteuil. Et dès l'avant-match, le stade a retrouvé des chants qu'il avait fini par oublier. En toute logique, « Liberté pour les Ultras » a d'abord résonné mais les revendications ont vite été oubliées le temps du match. « Qui ne saute pas est Marseillais » a lancé la machine. « Le Parc avec nous ! » ont scandé les Ultras, auxquels la tribune Boulogne a répondu avec enthousiasme. « Boulogne est magique ! », « Auteuil est magique », les deux virages ont de nouveau chanté ensemble, mais aussi exulté évidemment quand Cavani a marqué deux fois. Au coup de sifflet final, pour beaucoup de personnes présentes au Parc ce samedi, il y avait comme une envie d'encore...