Dans l'actualité récente

PSG : Ancelotti très ambitieux pour Paris

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-03-20T09:35:00.000Z, mis à jour 2012-03-20T09:43:18.000Z

A la veille de recevoir Lyon en quart de finale de la coupe de France, l'entraineur parisien s'est confié au Figaro sur le début de son aventure dans l'hexagone. Même si le PSG profite à peine de ses nouveaux moyens, les ambitions d'Ancelotti sont déjà bien présentes pour la saison prochaine.

Pas question d'attendre plusieurs années pour être performant selon l'ancien coach du Milan AC. Au moins c'est clair, Paris sera d'attaque.



Alors que la course pour le titre en championnat face à Montpellier bat son plein, Carlo Ancelotti a déjà ses idées pour la saison prochaine. S'il reconnait sa « forte responsabilité » pour l'obtention du titre en Ligue 1 d'ici au mois de mai, l'Italien se projette également sur les objectifs européens du club de la capitale en 2012-2013 : « On a les moyens d'être compétitifs dès l'année prochaine en Ligue des champions. » C'est le classement UEFA de la France qui peut se réjouir de ces propos.








Principal animateur du marché des transferts depuis l'arrivée des dirigeants qataris avec 103 millions d'euros investis, le PSG ne va pas s'arrêter en si bon chemin. Ancelotti a confirmé que le club sera offensif lors du prochain mercato tout en souhaitant maintenir une base avec des joueurs français : « Pour le futur, l'épine dorsale doit être française. C'est important. Mais nous voulons acheter de très bons joueurs, qu'ils soient italiens, brésiliens ou français... » Le demi-milliard d'euros sur cinq ans prévu par Nasser Al-Khelaifi à ce sujet a dû conforter l'entraineur dans son projet parisien.




Le PSG est rentré dans une nouvelle dimension mais les joueurs ne semblent pas perdus dans cet univers. Les bonnes relations avec le coach italien sont importantes pour assurer cette transition. Carlo Ancelotti assure que ce travail humain est essentiel : « La psychologie est capitale, plus que le travail tactique. Il faut avoir la capacité de garder ses troupes les plus motivées possible. »


Arrivé avec fracas en janvier dernier, Ancelotti a finalement réussi à s'adapter rapidement sans bouleverser le club. Une force tranquille en quelque sorte. Et si c'était l'homme de 2012 ?