Dans l'actualité récente

PSG: Ancelotti n'aime pas la suffisance parisienne

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-04-16T08:29:00.000Z, mis à jour 2012-04-16T08:32:16.000Z

En concédant le nul à Auxerre (1-1) dans les dernière minutes, le club de la capitale a manqué l'occasion de revenir à hauteur de Montpellier en tête de la Ligue 1. Il n'en fallait pas plus pour agacer Carlo Ancelotti.

Ce déplacement en Bourgogne pourrait rester en travers de la gorge des Parisiens à la fin de la saison.



Réservé dans ses déclarations depuis son arrivée à Paris, Carlo Ancelotti est sorti un peu de son rôle après la contre-performance face à Auxerre. Devant les journalistes, il n'a pas caché son agacement d'être rejoint dans les cinq dernières minutes « Nous avons joué facile, très facile, trop facile » estime le technicien italien.




Symbole de ce PSG incapable de faire le break, le Brésilien Nenê a montré deux visages dans la rencontre. Efficace en première mi-temps avec un but plein d'autorité (23e) après s'être infiltré entre deux défenseurs, le numéro 10 parisien a manqué une belle opportunité en seconde période. Seul face à Sorin, Nenê tente un dribble improbable devant le gardien alors que Gameiro était libre de tout marquage. A 2-0, le dernier quart d'heure aurait pu être vécu différemment.


Avant le déplacement à Auxerre, Ancelotti s'était confié à Telefoot sur ses ambitions pour Paris.






Malgré la déception du résultat, Carlo Ancelotti souhaite maintenir sa confiance dans la dernière ligne droite pour le titre. Ce match nul permet aux Parisiens de revenir à deux points de Montpellier, « Il nous reste six matches. Il faudra juste changer d'attitude » affirme l'entraineur parisien. Et espérer que les Héraultais fassent un nouveau faux pas.


Le PSG devra se reprendre dimanche prochain pour la réception de Sochaux.