Dans l'actualité récente

PSG : pour Antoine Kombouaré, Cavani est le meilleur « sans ballon »

Voir le site Téléfoot

Edinson Cavani   PSG
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-04-08T14:07:19.660Z, mis à jour 2017-04-08T14:07:21.021Z

Antoine Kombouaré a partagé son admiration pour Edinson Cavani, l'attaquant que son équipe devra surveiller dimanche soir, en clôture de la 32e journée de Ligue 1.

À la veille du déplacement au Parc des Princes pour le compte de la 32e journée de Ligue 1, Antoine Kombouaré, ex-entraîneur du PSG au début de l’ère Qatari, n’a pas tari d’éloges sur Edinson Cavani. Ses hommes devront surveiller l’attaquant uruguayen dimanche soir mais la tâche s'annonce compliquée.

Comment Cavani a fait taire les critiques

Pointé du doigt pour son efficacité au début de la saison, Edinson Cavani a fait taire toutes les critiques depuis. Replacé à la pointe de l’attaque suite au départ de Zlatan Ibrahimovic, l’Uruguayen revendique 40 buts en autant de matches, toutes compétitions confondues, dont 27 en Ligue 1. Naturellement, il est vu comme l’homme à abattre par les défenses adverses. Y compris par Antoine Kombouaré, le coach de Guingamp, qui confie dans les colonnes du Télégramme, « A Paris, le premier joueur à museler, c'est lui. Il faut d'abord une grande concentration car ça permet de mieux lire ses courses. Mais c'est compliqué car il est constamment en mouvement. »

Le meilleur « sans ballon »

S’il pêche parfois par sa finition et sa technique, Edinson Cavani étonne les observateurs par ses courses, ses appels, son intelligence dans ses déplacements, ses efforts dans le repli défensif ou encore son immense générosité sur le terrain. Les éloges qu’il reçoit sont donc tout à fait logiques, « Et le plus fort, c'est qu'il est capable de répéter les efforts à haute intensité. C'est le seul attaquant de ce calibre en Ligue 1, voire en Europe et dans le monde. En termes de jeu sans ballon, c'est le meilleur. » clame, par exemple, Antoine Kombouaré.

Comparé à Pauleta

Jérémy Sorbon, défenseur de l’En Avant, compare Cavani à Pauleta, buteur historique du PSG, « Parfois, quand on court beaucoup, on n'a pas toujours la lucidité derrière. Mais avec des statistiques comme ça, on ne peut pas dire qu'il n'est pas adroit. C'est un joueur très intelligent dans ses déplacements. Il fait de bons appels aux bons moments et dispose d'une vraie capacité à se faire oublier. C'est sa qualité première. Pauleta avait aussi cette intelligence, cette faculté à faire des appels toujours à la limite. » Et Antoine Kombouaré connaît une solution pour l’empêcher de marque : « À un moment donné, avec Cavani, vous avez envie de prendre un lasso ou une corde pour l'attacher. Vous avez envie de le plaquer. Il est intenable. » Pas sûr que ça soit suffisant.