Dans l'actualité récente

PSG – Arsenal : Le Paris saint-Germain peut s’en vouloir

Voir le site Téléfoot

VIDÉO - PSG-Arsenal : pourquoi tout le monde en veut encore à Cavani
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2016-09-14T08:28:29.256Z, mis à jour 2016-09-14T08:38:05.033Z

Au cours d’une rencontre que le PSG a globalement dominé, les champions de France ont dû se contenter du point du match nul. Cavani a certes marqué, mais il a surtout manqué d’énormes occasions.

Le sentiment doit être mitigé côté parisien suite à cette rencontre de Ligue des Champions. Dominateurs, le PSG a quitté le Parc des princes avec un nul 1-1 mais a livré une prestation bien supérieure à ses récentes sorties en championnat. Cavani et Di Maria n’ont pas pu tuer le match et au final Arsenal est parvenu à très bien s’en tirer.


Une entame idéale

Il ne fallait pas arriver en retard au Parc ! Dès la première minute Edinson Cavani reprenait superbement de la tête un excellent centre de Serge Aurier pour ouvrir le score. Un début de match parfait pour le Paris Saint-Germain suivi de nombreuses occasions pour les Champions de France : un corner direct de Di Maria sorti par Ospina (13ème minute), une frappe hors-cadre de Cavani alors que les buts étaient vides (35ème), un enchaînement manqué aux abords des six mètres par le numéro 9 parisien (42ème), un face à face remporté par le gardien d’Arsenal toujours face à l’attaquant uruguayen (69ème) et une nouvelle frappe d’Angel Di Maria sortie encore une fois par le portier des Gunners (72ème).

A force de rater ses occasions…

Paris a manqué trop d’opportunités de tuer le match, et à peine le dernier quart d’heure entamé, Alexis Sanchez remettait les deux équipes à égalité d’une reprise du pied droit (77ème) alors qu’Areola venait juste de sortir une magnifique parade sur une frappe d’Iwobi. Malgré une grosse opportunité de Cavani qui bute à nouveau sur Ospina (80ème) et une frappe d’Iwobi stoppée par Alphonse Areola (83ème) , plus rien ne sera marqué. 

Certains diront que le PSG a été justement puni pour ne pas avoir su inscrire ce second but, d’autres souligneront l’injustice de voir Arsenal revenir au score alors que les Gunners n’ont pas montré grand-chose avant leur égalisation. Côté parisien, Cavani a été maladroit dans le dernier geste tout comme Di Maria, et Aurier a été grandiose dans son couloir droit. Les hommes de Wenger n’ont pas su rivaliser avec le système tactique d’Emery et ils ont dû attendre la seconde période pour réellement exister, surtout grâce à Alex Iwobi et Alexis Sanchez.


EN DIRECT - PSG-Arsenal (1-1) : à trop gâcher, Paris manque ses débuts européens



L’autre fait du match : une double expulsion en fin de rencontre !

Disputé dans un bon esprit, l’arbitre a tout de même expulsé deux joueurs en fin de match. Olivier Giroud et Marco Verratti ont en effet rejoint les vestiaires quelques secondes avant leurs coéquipiers (90+4). L’attaquant français a fait part de son incompréhension après la rencontre : « J’étais sous le coup d’un jaune, je ne voulais pas faire de vagues. Je fais une obstruction sur Verratti et il se jette par terre. Déjà, je ne comprends et je lui dis « qu’est-ce que tu fais ? » Il s’est vite relevé puis Marquinhos m’a poussé et je ne sais pas comment Verratti est tombé une deuxième fois. Ce qui a envenimé les choses. Je pense que sur le coup, l’arbitre s’est fait abuser. Mais Verratti est aussi perdant que moi. J’ai été surpris de son comportement. » 

L’Italien ne s’est pas exprimé en zone de presse, mais son entourage a fait savoir que le PSG allait faire appel de son second carton jaune. Pour le moment, ce sera donc sans lui que le PSG devra se déplacer en Bulgarie sur la pelouse du Ludogorets Razgrad pour le compte de la deuxième journée. Justement dans l’autre match du groupe A, le FC Bâle a aussi été accroché à domicile par les futurs adversaires du PSG (1-1).


Olivier Giroud après PSG-Arsenal (1-1) : 'L'arbitre s'est laissé abuser par Verratti'