PSG - ASSE (1-2) : Paris chute, Ibrahimovic expulsé

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2012-11-03T18:18:00.000Z, mis à jour 2012-11-03T18:28:51.000Z

Difficile journée pour le PSG qui s'est incliné à domicile face à Saint-Etienne (1-2), et qui a vu son buteur vedette Zlatan Ibrahimovic se faire expulser. Paris reste provisoirement leader, mais peut voir Toulouse lui passer devant en cas de large victoire dimanche à Bordeaux.

A la surprise générale, le PSG s'est incliné à domicile face à une équipe de Saint-Etienne en forme. Sakho a marqué son camp et Aubameyang a doublé la mise. Zlatan Ibrahimovic a été expulsé avant que Hoarau ne sauve l'honneur.

Un PSG translucide sans créativité
Débutant dans un désormais habituel 4-3-2-1 mais avec Van Der Wiel aligné côté droit, le PSG n'est pas apparu en grande forme lors de cette rencontre face aux Verts de Christophe Galtier, contraint de laisser Aubameyang, touché, sur le banc des remplaçants. Matuidi, touché dès le début du match, quittera même ses partenaires au milieu du premier acte, faisant entrer un Mathieu Bodmer n'ayant disputé que 120 minutes de jeu depuis le début du championnat. A l'image de l'ex-Lyonnais, le PSG manque de rythme, n'arrivant pas à franchir un verrou Vert bien ficelé autour d'un trio Guilavogui-Clément-Lemoine des plus actifs (11 tacles, 8 interventions, 200 ballons touchés à eux trois) face à des créateurs parisiens (Pastore, Menez, Bodmer) manquant de réaction.


Sakho marque contre son camp, Ibrahimovic expulsé
Au retour des vestiaires, le PSG semble avoir plus d'envie. Mais sur un débordement côté gauche d'Aubameyang, tout juste entré à la place de Hamouma, Sakho se jette et prolonge le ballon dans ses propres filets (56ème). Ancelotti, voyant son milieu trop peu actif, envoie Hoarau sur le pré à la place de Verratti, une idée qui semble bonne tant l'ancien Havrais pèse de suite sur la défense de l'ASSE. Mais à la place d'un but, c'est un carton rouge qui va réveiller le Parc des Princes : Zlatan Ibrahimovic, peu en vue ce soir, ne s'arrête pas et laisse trainer son pied vers Ruffier. L'expulsion est immédiate, et on ne voit pas alors comment ce PSG-là, amorphe, sans idée et désormais à 10, pourrait revenir à la marque.


Paris encore leader dimanche soir ?
Et c'est d'ailleurs sur l'action suivante que les Verts vont enfoncer le clou : une absence de Bodmer permet à Alonso, sur son premier ballon, de transmettre à Aubameyang qui n'a plus qu'à ajuster Sirigu (74ème). A 0-2 et à 10 contre 11, la messe était quasiment dite, la réduction du score de Hoarau (89ème) ne changeant pas grand-chose. Avec cette victoire, Saint-Etienne enchaine son sixième match sans défaite en Ligue 1, et grimpe provisoirement à la quatrième place. Le PSG lui reste leader, mais peut voir revenir à son niveau l'OM et Toulouse, ce dernier pouvant même prendre la tête du championnat en cas de large victoire dimanche à Bordeaux. Et il devra surtout faire sans son buteur Zlatan Ibrahimovic dimanche prochain à Montpellier.

Nerveux et sans aucune capacité de création face à une équipe de Saint-Etienne rigoureuse et explosive, le PSG n'est pas encore cette équipe que l'on annonçait écrasant son championnat. Opposé à Zagreb en Ligue des Champions mardi, il aura l'occasion de se rattraper. Sur la scène européenne cette fois-ci, et donc avec Zlatan.