Dans l'actualité récente

Le PSG aurait déjà ciblé le remplaçant d'Unai Emery !

Voir le site Téléfoot

OL-PSG (1-2) : 'Nous avons souffert et c'est bon pour l’équipe', analyse Unai Emery
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-12-19T10:03:22.196Z, mis à jour 2016-12-20T11:03:58.731Z

La déroute guingampaise sera peut-être la dernière pour l'entraîneur espagnol qui serait sur la sellette au Camp des Loges.

La déconvenue subie à Guingamp pourrait sonner comme la défaite de trop pour le coach du Paris Saint-Germain Unai Emery qui, selon certaines indiscrétions, serait dans l’œil du cyclone.


Emery dans la tourmente

De nouveau défaits 2-1 au Roudourou par l’un des plus petits budgets du championnat, les joueurs de la capitale ont mis leur entraineur dans une position délicate. En effet, après seulement cinq mois de compétitions, ce dernier pourrait faire ses valises très prématurément.

Déjà dominé 3-0 par Montpellier, puis auteur d’un nul 2-2 contre Nice, le club vient d’enchaîner une troisième rencontre sans victoires en championnat. Un échec d’autant plus symbolique qu’il l’a été contre l’équipe d’Antoine Kombouare, premier coach licencié par les dirigeants qataris. Si on ajoute à ce tableau peu reluisant le couac contre Ludogorets en Ligue des Champions, on comprend que la patience du Prince Al Thani soit mise à rude épreuve.


Kluivert et Létang comme premiers pistons ?

Pourtant, si le technicien basque commence à être sérieusement menacé, les dirigeants du club champion de France seraient encore réticents à s’en séparer. Son arrivée sur fond de licenciement très onéreux de Laurent Blanc a trop coûté au club pour prendre une décision radicale dès maintenant.


Les décideurs parisiens seraient ainsi enclins à lui laisser encore un peu de temps tout en modifiant la direction sportive. Ce sont ainsi Patrick Kluivert et Olivier Létang, respectivement Directeur du Football et Directeur sportif du club, qui pourraient faire les frais de cette très mauvaise passe et laisser la place au Sévillan Monchi.


Capello ou Mancini en recours ?

Quoi qu’il arrive, Unai Emery sait qu’il va désormais vivre un sursis avec une épée de Damoclès sur la tête. Al Khelaifi aurait ainsi déjà préparé une short liste avec de potentiels successeurs à l’ex entraîneur de Séville et c’est du côté de l’Italie qu’il faudrait apparemment regarder. 


Selon le Parisien, le PSG aurait déjà pris contact avec l’entourage de Roberto Mancini, libre depuis son départ de l’Inter Milan, et le septuagénaire Fabio Capello qui a pris du recul après son aventure auprès de la Fédération Russe de Football. Selon nos informations, Patrick Kluivert aurait également glissé le nom de Louis van Gaal à ses dirigeants. Une chose est sûre, si rien n’est encore avancé, Emery n’a plus vraiment le droit à l’erreur…