PSG - Bastia : Tranquille comme Paris

Voir le site Téléfoot

Ibrahimovic lors de l'International Champions Cup 2015
Par Stéphane Renaux|Ecrit pour TF1|2015-10-17T23:42:02.395Z, mis à jour 2015-10-17T23:44:00.799Z

Grâce à un doublé d’Ibrahimovic, le Paris Saint-Germain s’est logiquement imposé sur la pelouse de Bastia ce samedi, lors de la 10ème journée de Ligue 1 (0-2). Le triple champion de France prépare idéalement son match de Ligue des champions face au Real Madrid mercredi prochain.

Le club de la capitale reste évidemment en tête du championnat, avec 26 points et réalise son meilleur début de saison (8 victoires et 2 nuls) depuis 30 ans.

Ibra toujours là


Deux semaines après son doublé symbolique face à l’Olympique de Marseille lors du Classico (2-1), Zlatan Ibrahimovic a récidivé en Corse. L’attaquant suédois a inscrit le vingt-quatrième doublé de sa carrière parisienne (72ème et 83ème minute). Le premier but n’aurait cependant pas dû être validé par l’arbitre M. Jaffredo pour une position de hors-jeu avec Edinson Cavani. En revanche, le second, d’une frappe croisée du droit, ne souffrait d’aucune contestation possible, avec cette passe en retrait dans la surface de Serge Aurier. L’international compte désormais six réalisations en Ligue 1 et rejoint son coéquipier uruguayen en tête du classement des buteurs.

Sirigu mi-figue mi-raisin


Avant son déplacement sur l’île de Beauté, le Paris Saint-Germain déplorait de nombreuses absences, comme Trapp, David Luiz, Verratti, Matuidi et Di Maria. Une opportunité pour Sirigu de remplacer le premier dans les buts. L’Italien n’a pourtant pas entièrement répondu aux attentes de son entraîneur Laurent Blanc. Sa mauvaise relance vers le solide Marquinhos interceptée par Danic a failli coûter cher. Mais l’ancien joueur de Palerme s’est bien rattrapé en empêchant le Bastiais d’ouvrir la marque. Sinon, le numéro 30 a été peu inquiété, malgré les tentatives de Diallo et Fofana. 

Retrouvailles Motta-Brandao


L’une des principales attractions de cette rencontre aura été l’entrée simultanée du Parisien Thiago Motta et du Bastiais Brandao à l’heure de jeu. En août 2014, le Brésilien avait assené un violent coup de tête à l’Italien dans les couloirs du Parc des Princes. L’apparition du milieu de terrain a rassuré l’équipe de la capitale, incapable de cadrer en première période. Si les Bastiais n’ont pas démérité, à l’image de Danic et Diallo, ils ont subi la montée en régime de leur adversaire, qui a donc idéalement préparé la venue du Real Madrid (vainqueur de Levante 3-0) en C1.

Question : le PSG peut-il remporter la C1 cette saison ?