Le PSG bat Evian dans le froid... et la douleur

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2012-02-04T20:52:00.000Z, mis à jour 2012-02-04T21:02:56.000Z

Ce samedi soir au Parc des Princes, le Paris Saint-Germain accueillait Evian Thonon-Gaillard pour conforter son avance en tête de Ligue 1. Dans la douleur, le PSG a remporté les 3 points, 3 buts à 1.

La 22ème journée de Ligue 1 restera sans doute comme celle du grand froid, puisque 3 matches ont été décalés à l’après-midi, Saint-Etienne – Lorient ayant même été arrêté et annulé après quelques minutes de jeu.




La physionomie de la première mi-temps est fidèle aux attentes : le PSG de Carlo Ancelotti monopolise le ballon, et le Evian de Pablo Correa attend patiemment son heure Les individualités parisiennes peinent à faire la différence, même si à la 34ème minute, Jeremy Menez trouve le poteau après dribblé le gardien et au bout d’une belle action collective Evian finit bien la mi-temps et c’est Cédric Cambon qui trompe Sirigu à la suite d’un corner mal dégagé (46ème).



Mené 1-0 à la mi-temps, le PSG revient sur la pelouse avec l’envie d’en découdre. Dès la 47ème minute, Nene fait un festival dans la surface savoyarde, dribble lui aussi Andersen et le trompe tout en décontraction pour le 1-1. Mais Evian n’a pas dit son dernier mot, et Paris recule pour subir les assauts des hommes de Correa. Comme souvent, c’est Sirigu qui sauve son équipe, devant Govou (57ème) et Walls (69ème), quand ce n’est pas Nene qui sauve sur sa ligne (68ème).




A la 73ème minute, le technicien italien du PSG fait remplacer Sissoko par Matuidi, et le match change. Son impact physique fait la différence, et le PSG sort de l’ornière. Ménez obtient un penalty que Nene transforme sereinement (78ème). Le PSG menant au score, Evian lâche peu à peu et laisse de plus en plus d’espaces au leader du championnat. Les occasions se multiplient, et c’est Gameiro qui clôt le score de près (88ème) suite à une frappe repoussé de… Nene.


Grâce à son affreux brésilien, le PSG conforte ainsi son avance en tête de la Ligue 1, même si Montpellier, son dauphin, a lui aussi obtenu 3 points chez lui, face à Brest (1-0). A noter une bonne prestation de Thiago Motta, pour ce leader à l'épreuve du froid.