PSG : Ben Arfa blessé… parce qu’il en fait trop !

Voir le site Téléfoot

'À un moment donné, ça va péter' : l'entourage de Ben Arfa met la pression
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-09-27T15:45:10.294Z, mis à jour 2016-09-27T15:49:44.319Z

Hatem Ben Arfa ne sera pas présent à Ludogorets mercredi en Ligue des champions. Il souffre du tibia à cause d’une activité trop intense à l’entraînement. Unai Emery lui a envoyé des signaux positifs.

Si ce n’est pas rageant... Mis à l’écart depuis deux semaines par Unai Emery, Hatem Ben Arfa était fortement pressenti pour être dans le groupe parisien qui doit jouer à Ludogorets demain, mercredi 28 septembre, pour la 2e journée de la Ligue des champions (groupe A). Mais le Français est forfait pour ce rendez-vous.

Un excès d’activité à l’entraînement

Outre Jesé, Hatem Ben Arfa est donc sur le flanc. On apprend dans l’édition de L’Equipe du jour que le joueur arrivé de Nice cet été souffre d’une périostite, une inflammation des tissus du tibia gauche. Le staff médical a préféré ne prendre aucun risque.

Mais l’international français peut rire jaune. Il y a quelques semaines, son entraîneur lui demandait de « travailler plus » et d’être davantage impliqué à l’entraînement. Or, la périostite est une pathologie due à une activité trop intense : en d’autres mots, Hatem Ben Arfa s’est trop donné à l’entraînement ! Quelle ironie…

« C’est un grand joueur », déclare Unai Emery

Unai Emery s’est exprimé sur la situation de l’ex-pensionnaire de l’INF Clairefontaine. Et le technicien espagnol a été plutôt bienveillant à son égard : « C’est un grand joueur. Il ne joue pas pour le moment. Je crois qu’il travaille pour être dans les meilleures conditions. Je pense que d’autres joueurs étaient en meilleure forme. Je suis content de son comportement, de comment il affronte les événements. Quand il aura sa chance, je souhaite qu’il fasse bien les choses et qu’il aide l’équipe ».

« Quand il aura sa chance ». Unai Emery laisse clairement la porte ouverte à Hatem Ben Arfa. L’ancien coach du FC Séville assure qu’il n’a « rien de personnel » contre le joueurs avec lequel il a eu « trois entretiens individuels ». « Au niveau personnel, il y a beaucoup de respect entre nous. On a parlé des choses dont on devait parler », conclut-il.