Dans l'actualité récente

PSG - Blanc : "Plus facile de faire la différence en deuxième période"

Voir le site Téléfoot

error
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-09-18T08:48:00.000Z, mis à jour 2013-09-19T07:29:36.000Z

Le Paris Saint-Germain a fait le nécessaire (1-4). Tout n'a pas été parfait, notamment en première période où le Paris Saint-Germain a été mis en difficulté par une belle équipe de l'Olympiakos. Paris s'est finalement largement imposé, pour le plus grand plaisir de Laurent Blanc.

Malmenés par une belle équipe de l'Olympiakos en première période, les Parisiens ont profité de leur supériorité physique après le repos pour l'emporter (1-4). Tout n'a pas été parfait mais Paris empoche une victoire importante et se place en tête du groupe C. Au terme de la rencontre, Laurent Blanc a livré ses impressions et a expliqué ne jamais avoir douté, même lorsque son équipe peinait à prendre l'avantage.

Blanc n'a jamais eu peur
Tenu en échec à la pause, le Paris Saint-Germain a dû attendre la dernière demi-heure pour dérouler. Une physionomie logique selon Laurent Blanc. « On sait qu'avec notre jeu, c'est plus facile de faire la différence en deuxième période parce que l'adversaire se fatigue. Ils ont manqué un peu d'énergie parce qu'ils en ont brûlé beaucoup en première période. Non, il n'y a pas eu de peur », a-t-il expliqué à l'issue de la rencontre.

Une mauvaise entame
Si le coach parisien a toujours gardé confiance, il concède que la première période n'a pas été d'une très grande qualité. « En première période, je pense qu'on a joué beaucoup trop bas. On a insisté pour partir de derrière parce que c'est notre philosophie mais je pense que ça a favorisé le pressing de l'Olympiakos. Nos attaquants étaient trop isolés ». L'essentiel est là, Paris l'a emporté.

Place à Monaco
Un résultat idéal pour préparer le choc de dimanche face à Monaco (21h). « Oui, il vaut mieux les rencontrer après trois victoires que l'inverse (...) Mais effectivement, on monte en puissance. Physiquement on est en train de franchir un palier. On va se préparer minutieusement pour ce match face à une très bonne équipe qui est en très grande forme ». Les autres équipes de Ligue 1 sont prévenues.

De son côté, l'ASM, qui ne dispute pas de compétition européenne, a pu garder des forces pour son déplacement dans la capitale.