PSG - Bodmer : "A Paris personne ne s'apitoie sur votre sort"

Voir le site Téléfoot

error
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2013-10-29T17:26:00.000Z, mis à jour 2013-10-29T20:14:29.000Z

Mathieu Bodmer s'est relancé avec l'OGC Nice après trois années difficiles passées au PSG. Il revient sur cette période dans un entretien accordé à France Football.

Le rachat du PSG en 2011 par QSI a entraîné le club dans une nouvelle dimension. Celle d'une grosse écurie européenne à l'effectif pléthorique avec une exigence de performance. Un climat dans lequel Mathieu Bodmer ne se sentait plus à l'aise. Le joueur de l'OGC Nice l'explique dans des termes choisis à France Football.

Pas dans les plans de Blanc
Mathieu Bodmer confie s'être très vite aperçu qu'il ne faisait pas partie des plans du nouvel entraîneur du PSG cette saison : « Laurent Blanc nous a montré assez rapidement qu'on n'était pas dans le groupe, Clément Chantôme, Diego Lugano et d'autres. Il ne nous a pas pris lors des premières journées, on a compris qu'il ne nous utiliserait pas. »

« A Paris, j'étais un numéro »
Transféré le dernier jour du mercato à Nice, club de son ancien coach à Lille puis Lyon Claude Puel, Mathieu Bodmer explique ce qu'était devenu sa situation au PSG : « J'ai un certain âge [31 ans le 22 novembre, ndr], j'ai envie de jouer, je ne peux pas me permettre de rester sur le côté. A Paris, j'étais un numéro, on ne va pas se mentir. Si vous jouez tant mieux, sinon personne ne s'apitoie sur votre sort. C'est la loi des grands clubs. »

Bodmer n'était pas à sa place
Arrivé au PSG le 2 juillet 2010 en provenance de Lyon, Mathieu Bodmer tente de prendre un peu de recul sur son aventure dans la capitale. Et se montre presque fataliste : « En trois ans, le chemin parcouru a été immense, c'est très bien pour les supporters parisiens, mais pour les joueurs comme moi, on n'est pas à notre place. »

Le passage de Mathieu Bodmer au PSG ne laissera sûrement pas une trace indélébile. Mais le milieu de terrain polyvalent fait aujourd'hui le bonheur de l'OGC Nice.