Trapp empêche Paris de passer la cinquième

Voir le site Téléfoot

Kevin Trapp, le gardien de but du PSG.
Par Stéphane Renaux|Ecrit pour TF1|2015-09-11T22:01:53.337Z, mis à jour 2015-09-12T08:14:27.793Z

En ouverture de la 5ème journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain a concédé le nul au Parc des Princes face aux Girondins de Bordeaux ce vendredi soir (2-2). Si le match fût plaisant, les deux gardiens y furent pour quelque chose.

Malgré ce partage de points, le triple champion de France en titre conserve la tête avec 13 unités, tandis que son adversaire du soir grimpe provisoirement à la 9ème place (6 points). 

Trapp et Di Maria, drôles de premières 

Il y a des soirs où il vaut mieux rester au lit. C’est peut-être ce qu’a dû penser Kevin Trapp, le nouveau gardien du Paris Saint-Germain. Invaincu depuis son arrivée cet été, le gardien allemand aura craqué à deux reprises. Et le successeur de Salvatore Sirigu n’aura pas été exempt de tout reproche. En effet, cinq minutes après l’ouverture du score parisienne, le numéro 16 ne pouvait qu’effleurer la tête de Henri Saivet. Bis repetita à un quart d’heure de la fin. Sur une passe en retrait de Marquinhos, l’ancien portier de Francfort mettait trop de temps à dégager. Une offrande dont ne se privait pas Khazri, qui égalisait dans le but vide (78ème minute). Deux erreurs qui ne manqueront pas de faire parler donc ! De son côté, Angel Di Maria était titulaire pour la première fois sous ses nouvelles couleurs sur le côté droit de l'attaque. L’Argentin, souvent recherché par ses coéquipiers, a beaucoup tenté (24ème) et a aussi connu du déchet, à l'instar d'un Lucas décevant. Cela ne semble que partie remise pour le vainqueur de la Ligue des champions 2014 avec le Real Madrid. À noter également les premiers pas de l'ex-latéral gauche de l'AS Monaco, Layvin Kurzawa. L'international tricolore (2 sélections) a remplacé son concurrent Maxwell après l'heure de jeu. 


Cavani voit encore double 

Déjà auteur d’un doublé il y a quinze jours à Monaco (0-3), Edinson Cavani continue de démontrer en ce début de saison qu’il est plus qu’une alternative au poste d’attaquant de pointe d’un Paris Saint-Germain plus brouillon dans le second acte. L’Uruguayen bénéficiait d’une erreur (décidément) du gardien bordelais Cédric Carrasso pour l’ajuster d’une frappe du droit sous la barre (27ème). Puis, l’ancien joueur de Naples enroulait magnifiquement, du droit toujours, un coup franc côte gauche (34ème). Avec ce nouveau doublé, "el Matador" rejoint le désormais indisponible Lyonnais Nabil Fékir en tête du classement des buteurs avec 4 réalisations. 

Bordeaux reste devant… Paris 

Malgré l’expulsion de Saivet pour un deuxième carton jaune (77ème), les hommes de Willy Sagnol réussissaient à tenir tête à l’ogre du championnat, notamment en seconde période. Ils auraient même pu repartir avec la victoire mais une superbe parade de Trapp, pour le coup, empêchait la tête d’Enzo Crivelli de finir au fond des filets. Grâce à ce nul, les Girondins stoppent les Parisiens d’une cinquième victoire consécutive en autant de matches cette saison et privent par la même occasion le club de la capitale d’égaler quatorze succès d’affilée en Ligue 1. Un record détenu depuis 2009 par ces mêmes Girondins, à l’époque dirigés par un certain Laurent Blanc.