Dans l'actualité récente

PSG : Cabaye, la recrue idéale ?

Voir le site Téléfoot

error
Par Stéphane RENAUX|Ecrit pour TF1|2014-02-02T18:21:00.000Z, mis à jour 2014-02-02T18:36:54.000Z

Yohan Cabaye a quitté Newcastle pour le Paris Saint-Germain. Un défi pour le milieu de terrain français, à quelques mois de la Coupe du monde au Brésil.

Une nouvelle fois, le Paris Saint-Germain a frappé fort sur le marché des transferts puisque le club de la capitale s’est attaché les services du puissant joueur tricolore. Coulisses d’un transfert long.

Priorité de Blanc

Laurent Blanc le souhaitait, il l’a obtenu. Durant ce mercato hivernal, l’entraîneur du Paris Saint-Germain avait publiquement affirmé son envie de recruter Yohan Cabaye. Le président du club Nasser Al-Khelaïfi a exaucé son vœu et débourser plus de 20 millions d’euros pour attirer le milieu de terrain français de Newcastle, désormais orphelin de son atout majeur. "Je pense qu’aujourd’hui, le Paris Saint-Germain est difficilement refusable pour un joueur", a confié le numéro 4 lors de sa présentation. Ce transfert démontre l’influence de l’ancien sélectionneur de l’équipe de France au sein des champions de France. Ce dernier connaissait par ailleurs le joueur depuis son passage chez les Bleus (2010-2012).

Plus qu'une alternative

"Dans notre schéma tactique, il peut jouer aux trois postes donc c’est une alternative très intéressante pour nous", avait déclaré le technicien en conférence de presse cette semaine. L’arrivée de Yohan Cabaye offre ainsi une solution supplémentaire dans un milieu de terrain qui ne comptait que quatre représentants pour trois places.

Prend-il un risque alors que le Mondial se profile ? "Risque minime parce qu’il connaît Blanc, qui a insisté pour l’avoir donc il jouera et quand il jouera, on se rendra compte qu’il est très fort ça va être difficile de le déloger", croit Arsène Wenger, le manager d'Arsenal. "Je vais compter sur Matuidi et Digne pour m’intégrer. Le groupe est bon, sympa et déterminé à gagner et ça tombe bien, c’est la même chose pour moi", a expliqué l’ancien Lillois.

Des débuts encourageants

Pourtant, Yohan Cabaye a causé un certain scepticisme au sein du vestiaire parisien, notamment les leaders Thiago Silva et Zlatan Ibrahimovic. L’unique recrue hivernale a effectué une rentrée convaincante, manquant même d’ouvrir son compteur sous son nouveau maillot. "C’est un bon joueur mais on le savait déjà. Pour être en équipe de France, il faut forcément avoir des qualités et lui, il en a", a dit de lui le capitaine brésilien. Quant à l’attaquant suédois, il ne s’inquiète pas pour lui. "Je crois qu’il est bien. Il a fait une bonne rentrée, il a aidé l’équipe alors qu’il n’avait qu’un entraînement dans les jambes. Donnez-lui du temps et il sera meilleur".

La semaine prochaine, Yohan Cabaye pourra démontrer sa palette lors des deux prochains matches, celui à Nantes en Coupe de la Ligue mardi, et celui à Monaco pour le choc du championnat dimanche prochain.