PSG : le carton jaune absurde mais logique de Verratti face à Nantes

Voir le site Téléfoot

Marco Verratti - Paris Saint-Germain
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-01-22T10:12:27.194Z, mis à jour 2017-01-22T10:12:28.533Z

Marco Verratti s'est rendu coupable d'un détournement du règlement lors du match face à Nantes. Il a reçu un carton jaune évitable.

De la victoire tranquille du PSG à la Beaujoire grâce à un doublé d’Edinson Cavani, on retiendra surtout un fait de match : le carton jaune obtenu par Marco Verratti pour une drôle de tête en retrait pour Kevin Trapp.

Application du règlement

A la 29e minute du match entre Nantes et Paris, Marco Verratti se couche au sol pour faire une passe en retrait à son gardien à l’aide la tête. Mais le geste de l’Italien a été sanctionné d’un carton jaune finalement assez logique. En effet, Johan Hammel a appliqué le règlement qui autorise une passe de la tête, du genou ou de la poitrine mais condamne le contournement de la loi. En s’allongeant, Verratti a bel et bien utilisé un stratagème interdit. L’homme en noir justifie sa décision au sortir du match, « Le joueur contourne délibérément de façon inconvenante le texte de loi. C'est une tricherie, que le gardien se saisisse du ballon ou non. Le législateur prévoit que le joueur soit sanctionné pour ce geste antisportif. J'ai pris le temps de siffler cette infraction, mais dans mon esprit, c'était clair. »

« C’est dommage de prendre un carton jaune »

Bien évidemment, prendre un carton jaune pour une passe vers son gardien est quelque chose d’assez absurde. Et quand on parle de Marco Verratti, on pense théorie du complot. L’Italien est particulièrement visé par les arbitres mais, dans ce cas précis, il n’y a rien à dire. Qu’importe ce que peuvent affirmer Patrick Kluivert, le directeur du football, « Je n’avais jamais vu un truc comme ça. C’est dommage de prendre un carton jaune pour une telle action. » ou Blaise Matuidi, « Le jaune était immérité. On ne connaissait pas la règle, même l’arbitre a hésité. »

Suspendu pour le match contre Rennes

Marco Verratti aura beau se plaindre d’être trop souvent visé, son comportement est parfois à remettre en question. Encore cette saison, il est habitué aux sanctions et il ne peut plus avancer l’argument de la jeunesse et du manque de sagesse. À cause de ce troisième carton jaune reçu en l’espace de dix matches, le Hibou sera suspendu contre Rennes en Coupe de France le 1er février prochain. Un avertissement que son club paie cher.