Dans l'actualité récente

PSG : Cavani et Bahebeck sauvent Paris à Lorient

Voir le site Téléfoot

error
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2014-11-01T18:02:00.000Z, mis à jour 2014-11-01T18:08:58.000Z

Le Paris-SG s'est imposé dans la douleur à Lorient (2-1). Complètement apathiques en première période et menés après un but de Guerreiro, les Parisiens se sont réveillés à l'heure de jeu grâce à des réalisations de Cavani et Bahebeck. Le PSG revient provisoirement à un point de Marseille.

Une semaine après son succès face à Bordeaux (3-0), le PSG a eu sept jours de récupération pour aborder cette rencontre face à Lorient alors que les Bretons avaient dû se déplacer, mercredi, à Annecy pour le 16e de finale de la Ligue Europa contre l'Evian-TG (2-1). Une situation qui devrait donner un avantage à l'équipe plus reposée. Enfin, c'est ce que l'on pensait...

Endormis pendant 45 minutes
David Luiz blessé, Van der Wiel suspendu et Zlatan Ibrahimovic toujours absent : Laurent Blanc avait décidé de faire un peu tourner son effectif en Bretagne. Notamment au milieu du terrain où Thiago Motta, seul véritable titulaire, était entouré par Cabaye et Pastore. Mais ce PSG n'avait rien d'une équipe B. Pourtant ils ont donné l'air d'une équipe complètement amorphe devant des Bretons, malmenés au Championnat (17e), mais terriblement volontaires et audacieux devant le double champion en titre. Une preuve ? A la fin de la première période, les Lorientais avaient tiré 13 fois au but contre 2 fois seulement pour les Parisiens. Et sur l'une de ces nombreuses situations, le latéral gauche Guerreiro ouvrait le score sur une belle passe de Jordan Ayew, servi par une longue transversale dans la surface (1-0, 42e).

Réveillés par Blanc ?
Selon les journalistes présents au stade du Moustoir, les murs du vestiaire parisien n'ont pas tremblé durant la mi-temps mais le discours de Laurent Blanc à la pause a été des plus vigoureux. C'est pourtant au moment où l'entraîneur allait effectuer ses (trois ?) remplacements que la lumière est venu d'une louche de Pastore à destination de Thiago Motta qui, dans la surface, transmettait pour Edinson Cavani. Le buteur uruguayen se reprenait à deux fois pour égaliser devant Lecomte (1-1, 60e). Neuf minutes plus tard, l'entrant Verratti lançait en profondeur son homologue Bahebeck. Plus prompt que le gardien lorientais, le jeune ailier marquait dans un angle très fermé (1-2, 69e) pour acter un succès difficile et pas forcément mérité sur l'ensemble de la rencontre.

Paris revient sur Marseille
Le PSG n'y a pas mis la manière mais le club de la capitale conserve son invincibilité en Championnat cette saison et gagne pour la troisième fois consécutive, une première cette saison en L1. Plus que cette statistique, c'est le retour parisien qui intéresse puisqu'il ne compte plus qu'un point d'avance sur le leader, Marseille, qui reçoit demain Lens.

Paris a donc bien préparé sa prochaine semaine qui le verra recevoir l'APOEL Nicosie, mercredi, en Ligue des champions et l'OM dimanche prochain au Parc des Princes.