PSG : Qui est Célia Jaunat, madame Krychowiak

Voir le site Téléfoot

Pologne - Krychowiak : 'Le PSG ? Je ne sais pas, on n'a pas internet'
Par Florent Barraco|Ecrit pour TF1|2016-07-16T14:12:12.072Z, mis à jour 2016-07-17T15:08:21.258Z

Il n'y a pas que Grzegorz Krychowiak qui arrive sur Paris : sa petite amie, mannequin, enflamme les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux ont presque plus parlé du transfert de madame Krychowiak que de Grzegorz. Célia Jaunat, 23 ans, est désormais presque aussi célèbre que son footeux de mari.

Elle débarque à Paris

Le Polonais a suivi son entraîneur du FC Séville, jusqu’au PSG. Recrue de choix pour le club de la capitale, Grzegorz Krychowiak devrait être une solution supplémentaire dans le milieu de terrain parisien. Mais très vite après l’annonce de ce transfert, les supporteurs se sont passionnés pour sa petite amie : Célia Jaunat, qui a félicité son copain sur Twitter pour son transfert.


Ils se sont rencontrés à Bordeaux

Les deux tourtereaux se sont rencontrés lorsque le footballeur était au centre de formation de Bordeaux. « J'étais étudiante en alternance et il est venu me draguer dans l'entreprise où je travaillais, révélait-elle dans une vidéo publiée par un site polonais, reprise par l’Express. On s'est parlé, donné rendez-vous et on est allé au restaurant. » Le courant est passé et ils sont tombés amoureux. Elle tient désormais un blog de mode et est devenu mannequin. « Je suis passionnée par la mode depuis toujours, on peut même parler d’obsession ! C’est tout naturellement que j’ai décidé de créer mon blog pour partager cette passion, des idées, mais aussi des inspirations, des conseils, des voyages… », peut-on lire dans la présentation de son blog.

Elle publie de nombreuses photos

Très active sur les réseaux sociaux, elle publie de nombreuses photos sur son compte Twitter ou Instagram (près de 20 000 followers sur Twitter) et soutient Grzegorz dans sa carrière de footballeur. Au-delà de la première apparition de Krychowiak sur la pelouse du Parc des Princes (contre Metz le 21 août prochain), c’est peut-être bien vers les tribunes que les regards se tourneront. Un transfert peut en cacher un autre…