PSG : Quels changements avec Unai Emery ?

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-07-05T12:35:50.187Z, mis à jour 2016-07-05T12:42:01.906Z

Unai Emery a débarqué au Paris Saint-Germain et devrait apporter son lot de changements. En conférence de presse, l’entraîneur espagnol a livré quelques pistes.

Dans le sillage d’Unai Emery, plusieurs recrues ont débarqué au PSG. Krychowiak, Meunier et Ben Arfa vont apporter un vent de fraicheur dans l’effectif. James Rodriguez pourrait suivre. L’entraîneur et son président l’ont affirmé, le mercato n’est pas terminé. La tactique et l’équipe pourront encore changer.

« Tout le monde repart de zéro »

Lundi, Unai Emery et Hatem Ben Arfa ont officiellement été présentés à la presse. Le technicien en a profité pour répondre aux questions des journalistes et a livré quelques pistes sur son futur onze de départ. L'entraîneur espagnol l’assure, il est tourné vers le futur. Le passé et Zlatan Ibrahimovic ne l’intéressent pas : « Ce qui m'intéresse, c'est le présent et l'avenir. » Les jeunes du club et Alphonse Areola pourraient également avoir leur chance cette saison : « Tous les présents ont leur chance, on repart de zéro avec moi. Trapp, on sait d'où il vient, on sait la saison qu'il a faite. Areola, je l'ai vu en Espagne, il a fait une grande saison

Quel système de jeu ?

Si le PSG recherche activement un attaquant, Unai Emery donne sa pleine confiance à Edinson Cavani : « Cavani a la grande opportunité de devenir la référence offensive après le départ de Zlatan. Nous avons un grand attaquant qui a encore la possibilité de progresser.»  Quant à son système de jeu, Unai Emery n’a pas encore tranché : « Le schéma, on le fait en fonction des joueurs qu'on a. Avec ce que l'on a, on peut faire une 4-3-3 ou un 4-2-3-1. »

Quels objectifs ?

Lassé d’être éliminé en quarts de finale de la Ligue des Champions, Nasser Al-Khelaïfi a mis dehors Laurent Blanc. Unai Emery devra donc prouver qu’il a les épaules pour entraîner le PSG en effectuant un parcours honorable dans cette compétition, même s’il ne l’a pas reconnu devant la presse : « Les exigences sont très élevées. Je suis un entraîneur qui exige beaucoup, je veux repousser les limites. On doit continuer à gagner la Ligue 1. La Ligue des Champions ? Ça sera un objectif important parmi tant d'autres. Le président ne m'a pas dit qu'il fallait gagner la Ligue des Champions mais qu'il fallait avancer, progresser

Le mercato n’est pas fini

Le Paris Saint-Germain s’est montré très actif sur le marché des transferts en recrutant Hatem Ben Arfa, Thomas Meunier et Grzegorz Krychowiak. Le mercato est encore loin d’être terminé : « J'ai la chance de disposer de grands joueurs et cette opportunité est un défi pour moi. Je dois tirer le mieux de ces joueurs. Le club a la possibilité de faire des efforts dans le recrutement en cas de besoin. [...] L'équipe a fait les recrutements à faire. Peut-être qu'il faut peaufiner l’équipe et peut-être dans le domaine offensif. [...] Le stage de pré-saison va être important pour les décisions finales. »