PSG : les cinq raisons de la défaite à Evian

Voir le site Téléfoot

error
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2013-12-05T09:57:00.000Z, mis à jour 2013-12-05T10:42:01.000Z

A la surprise générale, le PSG a perdu son premier match de la saison contre Evian TG. Les Parisiens n'avaient plus connu de revers depuis 36 matches, une éternité. Alors pourquoi mercredi soir, au Parc des Sports face à une équipe de bas de tableau ?

La victoire d'Evian TG contre le PSG (2-0) mercredi pour le compte de la 16e journée du championnat s'explique en plusieurs points. Collectivement, individuellement et mentalement, il a manqué certaines choses aux Parisiens.

1/ Un déficit dans l'engagement
Globalement, les joueurs du PSG n'ont pas donné ce qu'il fallait au niveau de l'engagement que demande un match de Ligue 1 à l'extérieur contre une équipe qui réalise, elle, le match de sa vie. Cela a été criant sur les deux buts encaissés, où les défenseurs parisiens n'ont été assez percutants dans leurs interventions.

2/ Ménez, Lucas, Pastore, il y a un problème
Depuis le début de saison, la seule « faiblesse » affichée par le PSG se situe dans les prestations de ses joueurs offensifs de côté (Ménez, Lucas) plus Pastore. Aucun d'eux n'a encore donné entière satisfaction à Laurent Blanc, ce qui permet d'ailleurs à Lavezzi de conserver sa place de titulaire malgré des performances également aléatoires. Contre Evian TG, Ménez, puis Lucas et Pastore ont une fois de plus été décevants.

3/ Une inefficacité inhabituelle
Le PSG se montre généralement d'une redoutable efficacité devant les cages adverses. Mais mercredi soir, Ménez et Cavani ont fait preuve d'une certaine maladresse, incapables de concrétiser la domination parisienne de la première période. De quoi donner des regrets aux Parisiens, qui malgré une prestation trop moyenne selon Laurent Blanc, auraient pu l'emporter.

4/ Evian, la bête noire ?
Déjà la saison dernière, le PSG avait éprouvé les pires difficultés à Annecy. En quart de finale de la Coupe de France, Evian TG avait déjà empêché les Parisiens de se diriger vers un doublé qui leur tendait les bras. Et en championnat, Paris l'avait par la suite emporté (0-1) mais au prix d'un match extrêmement mouvementé, notamment en fin de rencontre, avec notamment les expulsions de Verratti et Bekham.

5/ Quand Motta n'est pas là...
Mercredi au Parc des Sports, Thiago Motta n'était pas là (blessé contre Lyon). Et cela s'est vu. Comme à chaque fois que l'international italien est absent, le PSG a beaucoup plus de mal à poser son jeu. Sur les 50 matches disputés par le milieu de terrain avec Paris, toutes compétitions confondues, il n'a perdu que 2 fois ! Vous avez dit indispensable ?

Rappelons que malgré cette défaite, le PSG occupe encore la place de leader du championnat et demeure le grand favori de la compétition. Cette alerte pourrait même servir à renforcer l'équipe et lui permettre de reprendre sa domination sans partage. Premier élément de réponse samedi contre Sochaux.