PSG : Et si le club perdait Thiago Silva ?

Voir le site Téléfoot

error
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2016-09-16T08:22:25.622Z, mis à jour 2016-09-16T08:24:04.366Z

Le début de saison des Champions de France est loin d’être idéal et déjà les premières tensions apparaissent au sein de l’équipe. Si bien que l’idée d’un départ de Thiago Silva n’est pas à exclure…

Le Paris Saint-Germain est habitué à survoler la Ligue 1 depuis maintenant quatre ans. Du coup, ce début de mois de septembre inquiète un peu. Voilà à présent qu’un malaise semble émerger autour du capitaine du PSG, Thiago Silva. Le Brésilien n’aurait en effet pas pardonné que son club ne le laisse pas rejoindre sa sélection dans le cadre des Jeux Olympiques au contraire de son coéquipier Marquinhos. Cette déception conjuguée au début de saison mitigé de son équipe pourrait-elle entrainer son départ ?


Sa prolongation tarde à se concrétiser

Le défenseur brésilien est sous contrat avec Paris jusqu’en 2018, et à l’heure actuelle, les deux parties négocient pour une prolongation. Mais les discussions avancent difficilement, en partie à cause de l’absence de Thiago Silva aux jeux Olympiques à Rio cet été. C’est en tout cas l’argument qu’avance le  média brésilien UOL Esporte. L’ancien milanais n’aurait pas encore pardonné aux dirigeants parisiens de l’avoir retenu, d’autant plus que la Seleçao a remporté l’or à Rio. En conséquence, des rumeurs de départ seraient à l’ordre du jour.

Vers un retour au Milan AC ?

On peut imaginer que le début poussif des Champions de France n’est pas non plus pour rassurer Thiago Silva avec trois matches consécutifs sans succès. Le Brésilien pourrait-il alors faire un retour au Milan AC dans le club où il a explosé sur la scène internationale ? Interrogé à ce sujet, l’agent du joueur, Paulo Tonietto, a nié le moindre contact avec le club lombard lors d’une interview à Calciomercato.it : « A ce jour, il n’y a eu aucun contact avec le Milan AC. Un renouvellement de contrat au PSG ? Pour l’instant il n’y a rien à ce niveau. » Passé sous pavillon chinois à l’été, le club italien va pouvoir bénéficier d’un apport de 350 millions d’euros sur trois ans. La saison n’en est qu’à son début et les choses pourraient évoluer dans un sens comme dans l’autre d’ici les prochains mois. 


error