PSG - David Luiz : "Au Brésil, le foot n'est qu'un jeu"

Voir le site Téléfoot

David Luiz - PSG interview teaser
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2014-09-21T08:57:00.000Z, mis à jour 2014-09-21T15:07:29.000Z

Recrue phare du PSG version 2014-2015, avec à la clé le plus gros transfert de l'histoire pour un défenseur, David Luiz s'est rapidement fait à son nouvel environnement. Du Brésil à Paris en passant par le Portugal et l'Angleterre, Téléfoot est allé sur les traces du chevelu auriverde.

A 27 ans, David Luiz fait partie du gotha des joueurs internationaux. Pour Téléfoot, le Brésilien et ses proches en disent un peu plus sur son parcours. De Diadema, dans l'Etat de Sao Paulo, à Paris où il évolue aujourd'hui.


"Je voulais changer la vie de ma famille"

"Un soir, mon père m'a fait assoir en face de lui. Cela a certainement été la discussion de ma vie. Il m'a dit : que veux tu faire de ta vie ? Continuer à faire des bêtises ou devenir un homme, un vrai ?" A l'écouter, sa réponse n'a laissé aucune place au doute ce qu'il confirme aujourd'hui. "Je voulais jouer au foot et, par cela, pouvoir changer ma vie, celle de mes parents et de ma soeur." Si, à partir de là, tout ne fut pas un long fleuve tranquille pour le jeune David, sa carrière de footballeur allait prendre une trajectoire ascendante.


"Au Brésil, le foot n'était qu'un jeu"

A l'EC Vitoria, son club formateur, tout d'abord où il lui a fallu pas moins de deux ans avant de s'imposer dans l'équipe. "Sa famille lui manquait mais il était déterminé", se souvient Jo Paulo Sampaio son entraîneur de l'époque. "Oui, parfois je pleurais. Ma situation n'était pas facile." Des tracas habituels pour des apprentis footeux isolés de leur cocon familial. Avec l'âge, les choix seront plus faciles à assumer. Même quand il s'est agi de traverser l'Atlantique pour rejoindre Lisbonne et le Benfica (de 2007 à 2011). Un premier pas dans la culture footballistique européenne. Une révolution pour le Brésilien. "Déjà, il fallait prouver son niveau à peine arrivé. Ensuite, il fallait s'adapter à une toute autre mentalité. Jai tellement appris sur le plan tactique alors qu'au Brésil, le foot était avant tout un jeu."


Dans le gotha du football mondial

C'est à cette époque que le joueur va changer de dimension. Et pas seulement parce qu'il se fait remarquer sur le terrain par sa coupe de cheveux. "Ca a tout de suite plu aux supporters et ce fut le début de son succès" plaisante Jorge Santana, son entraîneur de l'époque. Son repositionnement en défense centrale fera le reste. Une réussite totale et un succès qui ne va plus se démentir et lui ouvrira toutes les portes. A Chelsea, où il décrochera la plus belle des coupes d'Europe (2012) et validera son statut de joueur à dimension internationale. A Paris, qui cassera sa tirelire pour l'attirer. Un transfert à 52 millions d'euros vers le PSG, record pour un défenseur. Un choix que dit ne pas regretter Nasser El Khelaifi, le président parisien : "C'est un joueur avec une grande personnalité. Il est tellement charismatique ! "


David Luiz et ses coéquipiers retrouvent la pelouse du Parc des Princes ce dimanche à 21h pour y affronter Lyon en clôture de la 6e journée.