Dans l'actualité récente

PSG - David Luiz : ”On est tous des héros”

Voir le site Téléfoot

davidLuiz
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-03-15T11:05:00.000Z, mis à jour 2015-03-15T12:37:00.000Z

David Luiz s'est confié à Téléfoot suite à qualification du PSG pour les quarts de finale de Ligue des Champions. Il estime que tout le monde a été héroïque mercredi soir.

Mercedi soir, le PSG s'est qualifié pour les quarts de finale à Londres, là où l'aventure s'était arrêtée pour eux l'an dernier. Les Parisiens ont fait vibrer la France entière durant un match où les faits de jeu ont été défavorables (expulsion sévère d'Ibrahimovic après trente minutes). Grâce à un courage et une générosité immense, les hommes de Laurent Blanc ont su renverser la vapeur pour signer un match nul suffisant. David Luiz a été l'un de ses héros. Il raconte l'exploit au micro de Téléfoot.

"On est tous des héros"
David Luiz a marqué le but qui a permis aux Parisiens de croire à l'exploit, à la fin du temps réglementaire, sur une tête rageuse et un corner botté par Ezequiel Lavezzi. Coupable d'une faute de main bête en prolongation qui a permis à Hazard de transformer un penalty, Thiago Silva s'est racheté en égalisant à deux partout. La charnière centrale brésilienne du PSG a été le bourreau des Blues, mais, selon David Luiz, c'est tout le monde qu'il faut remercier, "Le héros ce n'est ni David Luiz, ni Thiago Silva, on est tous des héros, l'équipe, les supporters, le coach, le président, tout le monde."

Une victoire pour Laurent Blanc
David Luiz a d'abord pensé à son coach au coup de sifflet final, "Ces derniers temps il était critiqué tous les jours, malgré ça, il a gardé sa classe, son sang froid." Une fois la libération actée, le Brésilien a enlacé Laurent Blanc et lui a dit, "mon but, c'est pour toi, ma qualification c'est pour toi". Il a également loué le discours de Nasser Al-Khelaïfi, un président très proche de ses troupes, "c'est avant tout quelqu'un d'humain".

La mi-temps
A la mi-temps, les Parisiens sont tous allés voir Ibrahimovic pour lui dire qu'ils allaient le faire, qu'ils allaient tout donner pour se qualifier. Le géant suédois, abasourdi par son carton rouge loin d'être légitime, était confiant. Et il a vu David Luiz marquer un but face à son ancien club, un but qu'il ne voulait pas célébrer à la base, "mais ce but était différent" confie-t-il. L'ancien joueur des Blues a même croisé Mourinho dans les couloirs, à l'issue de l'exploit. Le Special One s'est contenté de lui dire "bonne chance". On l'aurait jamais cru si bon prince face à celui qui l'a privé de croire à une nouvelle Coupe aux grandes oreilles.