Dans l'actualité récente

Le PSG de Kombouaré est enthousiasmant !

Voir le site Téléfoot

L'énigme Kombouaré
Par Jean-Marie DUMAS|Ecrit pour TF1|2011-01-17T11:25:00.000Z, mis à jour 2011-01-17T11:25:00.000Z

Le PSG d'Antoine Kombaouré a montré uun visage conquérant contre Sochaux. S'imposant 2-1 grâce à Sakho et Giuly, les Parisiens ont fait preuve de pugnacité et de "mental".

Le PSG de Kombouaré est décidément très dur à battre. Même menés, les Parisiens ont trouvé assez de ressources pour sonner la révolte immédiatement après l'ouverture du score.


Le PSG d'Antoine Kombouaré a encore prouvé sa valeur ce week-end en s'imposant 2-1 contre Sochaux. Effaçant l'affront du match aller (3-1 pour les Sochaliens) et oubliant leur défaite 2-0 contre Nancy lors du dernier match de Ligue 1 de 2010, les Parisiens ont exaucé les vœux de Kombouaré. Dans L'Equipe, l'entraîneur kanak avait déclaré : « Sochaux, c'est le 1er match de l'année. Il faut le gagner, point barre ». Message reçu : menés 1-0 à la 14ème minute, les Parisiens ont sonné la révolte immédiatement et obtenu le 2-1, seulement 9 minutes après l'ouverture du score de Maïga !



Le PSG et Antoine Kombouaré peuvent sourire : 2èmes à 1 point du leader Lille, les Parisiens peuvent surtout remercier Mamadou Sakho et Ludovic Giuly. Rageur, c'est le jeune défenseur et capitaine par intérim qui a relancé Paris 3 minutes après le but des Doubiens. Dans la foulée quasiment, c'est le moins jeune mais toujours aussi vif Giuly qui redonnait l'avantage au club de Kombouaré en marquant, lui aussi, son 3ème but de la saison en Ligue 1. Kombouaré et le PSG vont bien : ils remportent leur 2ème victoire en 2 matches depuis le début 2011.


En excellente santé, le PSG fait en tout cas plaisir à voir. Antoine Kombouaré, après ce nouveau succès, a tenu à « féliciter les joueurs » qui « ont fait un gros match ». Il « tire un grand coup de chapeau » à ses joueurs qui, à ce rythme-là, semblent bien partis pour détrôner Lille et Rudi Garcia. Fièr du gros « mental » des Parisiens, Kombouaré a par ailleurs défendu Erding. S'il n'a pas marqué, l'attaquant du PSG a toutefois « fait un très grand match ». Déjà « énorme sur le plan physique, il n'a plus qu'à « retrouver son efficacité devant le but ». Associé à l'intenable Nenê, il fera alors très mal.


Le PSG est en pleine bourre. Malgré l'affaire Sessegnon et un calendrier très chargé (le PSG joue encore sur 4 tableau), Antoine Kombouaré a raison de sourire.