PSG : Unai Emery critique déjà Hatem Ben Arfa

Voir le site Téléfoot

Ben Arfa signe au PSG
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2016-08-12T12:43:26.777Z, mis à jour 2016-08-12T12:43:27.685Z

La saison du PSG n’a repris que depuis le trophée des Champions et Hatem Ben Arfa a déjà réussi à s’attirer les foudres d’Unai Emery. Voilà donc déjà un premier avertissement pour l’ancien lyonnais…

Incontestablement, Hatem Ben Arfa sera l’un des joueurs à surveiller au Paris Saint-Germain. Le surdoué de 29 ans pourrait réaliser une très belle saison et enfin prouver qu’il a sa place dans une équipe de très haut niveau. Mais son manque d'implication dans les tâches défensives inquiète son entraîneur.


« Ben Arfa devra travailler défensivement »

Le talent technique d’Hatem ben Arfa n’est remis en cause par personne. Capable d’éliminer très rapidement un ou plusieurs adversaires balle au pied, l’ancien joueur de Newcastle est un danger constant pour les défenses auxquelles il fait face. Mais son goût pour le dribble peut aussi constituer un défaut pour Emery. « Hatem a beaucoup de qualités. C’est un joueur qui oblige la défense à effectuer beaucoup de travail, surtout sur les côtés. Il a beaucoup joué ailier, mais il devrait beaucoup travailler défensivement. » 

Voici donc un premier avertissement en direction de Ben Arfa venu très tôt dans la saison. Emery souhaite en toute logique que tout le monde participe au travail défensif, y compris l’ancien Niçois.


Ben Arfa au PSG


Quel poste pour Ben Arfa ?

Titularisé en pointe en l’absence de Cavani lors du Trophée des Champions, l’attaquant parisien a semblé perdu par moments dans la rencontre, même si sa prestation a été plus que correcte. A une position inhabituelle pour lui, il est cependant parvenu à marquer. 

Mais à en croire son entraîneur, il a donc aussi hérité de cette place d’avant-centre car il avait moins de tâches défensives à effectuer ce qui constituait un risque moindre pour le PSG. « C’est une bonne solution de le faire évoluer avant-centre. Pour l’équilibre de l’équipe, avec le rythme et la condition physique, je veux plus de sa part en ce qui concerne le travail de la pression, de la défense. Je veux qu’il travaille pour s’améliorer. Je ne connais pas encore sa meilleure position. » 

S’il devait jouer sur les ailes ou en soutien de l’attaquant de pointe, « HBA » devra aussi penser à défendre par conséquent. Pour des raisons tactiques ou disciplinaires, Hatem Ben Arfa a souvent eu des difficultés avec certains de ses entraîneurs. Le voici prévenu très tôt qu’il devra se plier aux demandes d’Unai Emery s’il veut s’épanouir au Paris Saint-Germain.